-- -- -- / -- -- --
Culture

Un creuset pour les nouveaux talents

Un creuset pour les nouveaux talents

La clôture de la deuxième édition du Festival Algé’Rire Comedy aura lieu aujourd’hui, samedi 16 mai, à l’auditorium du Palais de la Culture Moufdi-Zakaria, dès 16h. Trois jours auparavant, une pléiade d’humoristes français et algériens a animé la soirée d’ouverture dans le patio sur une scène projetée sur deux écrans géants.

Tout en faisant découvrir de nouveaux talents algériens et du Stand Up, Algé’Rire Comedy s’est annoncé avec nombre de comédiens qui se sont succédé pour des One Man Show. Dans le patio du Palais de la Culture Moufdi-Zakaria, les artistes se sont produits devant près de 2000 spectateurs, selon les organisateurs, rapporte l’Agence presse service d’Algérie.

Ils ont abordé des thèmes comme les clichés racistes, la misogynie, la maternité ou encore le lien avec la culture et les mœurs du pays d’origine, l’Algérie, que partagent une majorité des humoristes invités. Il en est ainsi avec Mohamed le suédois, un Marseillais qui a brossé un portrait attachant et drôle de ses parents algériens ou encore d’une des têtes d’affiches du festival, Sami, dit Le comte de Bouderbala. Ce dernier a repris des extraits de son sketch à l’humour décalé sur les sites Internet de rencontres.

L’autre invité de ce festival, mais aussi son parrain, l’humoriste et comédien Ramzy qui a fait une brève apparition durant cette soirée d’ouverture de près de trois heures, animée par l’humoriste français Sacha Judasko et l’artiste algérien Hichem Mesbah. Moins connues du grand public mais tout aussi talentueuses, Bouchra Béno et Nawelle Madani. Elles ont fait un passage des plus applaudis avec des sketchs à l’humour grinçant et à l’énergie débordante.

Ce franc succès, en particulier celui de la seconde, s’explique aussi par la forte utilisation d’expressions populaires algériennes auxquelles le public est plus sensible. Cet « humour algérien », les organisateurs du Festival Algé’Rire Comedy disent vouloir le mettre en avant, il s’est également illustré lors de la performance du comédien Kamel Abdat. Ce dernier a rendu la salle hilare en jouant à fond sur les clichés régionalistes en Algérie ou encore en caricaturant à souhait les attitudes de l’Algérien amoureux. 

Cette soirée sera également marquée par les troupes Les danseurs fantastiques et Les drôles de mecs. Au sujet du National d’AlgéRire, concours lancé en mars dernier et parrainé par Kamel Abdat, il permettra de découvrir de nouveaux talents algériens, qu’ils soient résidents dans leur pays ou à l’étranger.

Les finalistes seront connus aujourd’hui, lors de la clôture de ce festival. D’après Tarik Ouhadj de l’entreprise Broshing Event, entreprise organisatrice de cette manifestation, il est question d’installer une troupe de nouveaux talents algériens d’humoristes et de Stand-up.

AU PROGRAMME

16h. Finale du concours des nouveaux talents Le national Algé’Rire.
18h. Mohamed Le suédois dans Remonté. 
20h. Phil Darwin dans This is Phil Darwin.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email