-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un camion de pilleurs de sable tue trois jeunes à Jijel

Un camion de pilleurs de sable  tue trois jeunes à Jijel
La mafia du sable de plus en plus active.

La mort tragique de trois jeunes âgés entre 27 et 30 ans dans cet accident de la circulation à Jijel a suscité ce mercredi la colère des habitants de la localité de Tassoust à l’Est de la willaya. Un camion utilisé pour le pillage de sable est violemment entré en collision avec un véhicule touristique où se trouvaient quatre jeunes tous originaires de la localité.
Le drame s’est produit tard dans la nuit de mardi aux environs de 22 heures à l’entrée ouest de la localité située à une dizaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya côtière.

Deux occupants du véhicule ont été retirés sans vie alors que les deux autres, grièvement blessés, ont été évacués, l’un vers la structure sanitaire Medjdoub Said de Taher et l’autre vers l’hôpital  Mohamed Seddik Benyahia de Jijel  où malheureusement il a rendu l’âme le lendemain mercredi.

Les dépouilles des deux jeunes décédés sur place ont été déposées au niveau de la morgue de l’hôpital de Taher, apprend-on de la protection civile.
Les secours avaient été dépêchés de plusieurs unités de la protection civile dont ceux des unités principale de Jijel, secondaire de Ouled Saleh et de l’unité maritime de DjenDjen.

Un sit-in a été observé dans la matinée de mercredi par les habitants de la localité pour dénoncer le pillage de sable. Les habitants ne cessent de décrier cette activité à longueur d’année en raison notamment des risques qu’ils font encourir aux usagers de la route et des chemins menant vers les plages.
La mafia du sable tire illégalement de précieux profits des larges rivages du littoral pleines de sables fins.
Les habitants de la région qui n’est pas à son premier drame routier notamment sur la RN 43 et toutes les routes communales et chemins voisins se sont ainsi plaints des conditions dans lesquelles les pilleurs de “l’or jaune”  se faufilent pour éviter d’être pris par les services de sécurité en empruntant notamment des routes interdites ou encore en roulant tous feux éteints  pour mieux passer entre les filets des points de contrôle.

Les plages des localités de Tassoust, Bazoul, Sidi Abdelaziz entre autres situées pour la plupart sur le littoral Est de la wilaya de Jijel font, en effet, l’objet depuis plusieurs années d’un trafic de sable de mer utilisé par les contrebandiers dans des réseaux dont les prolongements vont au-delà  de la seule wilaya côtière, vers celles de l’intérieur du pays.

Le phénomène répandu au demeurant sur les quatre coins du littoral méditerranéen, long de près de 1 630 kilomètres d’Est en Ouest semble ne pas outre mesure inquiéter les autorités locales au moment où des associations de sauvegarde de l’environnement de ces régions tentent ici et là d’attirer l’attention des responsables sur les retombées néfastes de ce trafic sur le milieu.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email