-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un cadre idoine pour aider à la construction nationale

Un cadre idoine pour aider à la construction nationale

La deuxième édition du Salon national de la formation et des métiers d’avenir (SAFEM), prévue du 27 au 30 septembre courant, verra la participation de 43 établissements et instituts de formation dans divers domaines. L’objectif étant de canaliser les compétences nationales dans ce domaine pour booster la construction nationale.

C’est ce qu’a indiqué hier le commissaire du SAFEM, Ahmed Haniche, qui était l’invité du forum d’El Moudjahid.

L’organisation de ce Salon a pour objectif de créer une prise de conscience auprès des jeunes Algériens « afin de les orienter vers les métiers en adéquation avec leurs ambitions professionnelles, mais également avec les caractéristiques économiques de la région où sont implantés les établissements de formation « , a-t-il précisé.

« Il faut savoir que le jeune Algérien d’aujourd’hui cherche, en premier lieu, un diplôme qui lui permet de décrocher un poste de travail, et pas seulement des diplômes universitaires « .

« Il souhaite maîtriser un métier et accéder de plain-pied au marché du travail « , a poursuivi M. Haniche. « Et à partir de cette idée qui est notre cheval de bataille, a-t-il dit, nous projetons d’attirer un maximum de jeunes pour les motiver et même les aider à créer leurs propres entreprises et instaurer la culture de l’entrepreneuriat « .

Pour ce qui est des vocations des différents instituts et écoles participant à ce Salon, le commissaire du SAFEM a cité une palette de formations, en particulier l’agriculture, l’artisanat, l’électricité, la mécanique ou encore la plomberie, et qui sont des métiers très demandés dans le marché du travail.

Concernant le nombre de visiteurs, M. Haniche a expliqué : « Après avoir atteint l’année dernière un nombre d’environ 6 000 visiteurs, la présente édition se veut une occasion pour évaluer la première édition et nous tablons sur 15 000 ».

Evoquant le problème du sponsoring dont souffre le SAFEM, M. Haniche n’a pas manqué de lancer un appel aux entreprises nationales afin de venir visiter cette importante manifestation et voir l’engouement des jeunes Algériens qui font preuve aussi de curiosité et d’ambition. Selon lui, il incombe aux opérateurs économiques et aux instituts de formation de contribuer à leur offrir une chance dans un cadre « gagnant-gagnant « .

S’agissant des conditions de participation imposées aux exposants, le commissaire du Salon a mis l’accent sur l’obligation d’organiser des ateliers visant à expliquer aux visiteurs les outils pédagogiques des instituts formateurs, leurs méthodes d’apprentissage et les débouchés professionnels possibles.

De son côté, le Pr. Lynda Boutekrabt, directrice de l’Institut des sciences techniques et appliquées (ISTA) de Blida, a mis en exergue la performance et l’efficacité des étudiants qui poursuivent des formations au sein de cette entité fraîchement créée (2016), et qui est sous l’égide du ministère de l’Enseignement supérieur.

Après avoir accueilli l’année passée 70 étudiants, il s’agit pour cette année de recevoir 100 étudiants bacheliers, qui ont été répartis sur quatre départements. Mme Boutekrabt a exprimé sa satisfaction suite aux échos qu’elle estime « très positifs « émanant des entreprises ayant conclu des contrats de recrutement de formule CDD (contrat à durée déterminée) avec les étudiants de l’ISTA et qui sont toujours en formation.

Et d’enchaîner : « Ce résultat, somme toute satisfaisant, est le fruit de nos efforts et de notre stratégie de formation basée sur les stages pratiques que nous assurons « . En outre, la directrice de l’ISTA Blida a tenu à préciser que ces instituts implantés un peu partout sur le territoire national visent à procurer aux jeunes des formations en fonction de la vocation économique caractérisant chaque wilaya.

Ces instituts existent en ce moment à Constantine, Oran, Ouargla, Blida et d’autres seront programmés dans d’autres wilayas. Rappelons que le SAFEM a été créé en 2016 par l’agence de communication Sun Flower communication. Il a pour slogan cette année « Formation, Employabilité, Avenir « . Plusieurs ateliers et conférences sont à l’affiche.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email