-- -- -- / -- -- --
Culture

Un bouquet d’œuvres célèbres pour faire aimer la musique universelle

Un bouquet d’œuvres célèbres  pour faire aimer la musique universelle

La musique universelle n’est pas à la portée de tous. C’est d’abord un art musical riche, complexe, dense, et surtout, cet art de la musique possède un caractère savant et académique que peu de monde est en mesure de comprendre et d’apprécier.

Pour ce concert que le maestro Vodymyr Sheiko vient de diriger sur la scène du Théâtre national algérien, la musique universelle prend une autre dimension.

Elle devient légère, d’une durée pas trop longue, accessible, à la portée de tous, petits et grands. C’est cette musique qui est la source de l’art musical d’aujourd’hui qui a su retirer les fondements et gagner l’universalisme par les rythmes et la mélodie.

Ces lignes musicales se redécouvrent dans le programme du concert dirigé par le maestro Volodymyr Sheiko.
Il s’agit de compositions célèbres de grands compositeurs tels que Brahms, Johann Strauss, Verdi, Petrov, Moussorgski, Tchaïkovski, Khatchatourian.

L’auditeur ne peut se lasser d’écouter une musique aussi agréable, surtout quant elle est interprétée par des musiciens de haut talent et dirigée par un illustre maestro. Ici, c’est la musique pure, sans amplification, jaillissant de toutes les familles des instruments, allant de l’imposante contrebasse, au violoncelle, à l’alto, en passant par la flûte traversière, la clarinette, le basson, le cor, la trompette, le violon, le hautbois, le trombone, sans omettre les divers instruments de percussion. C’est que l’Orchestre symphonique national se présente pour ce concert dirigé par le maestro Volodymyr Sheiko sous son meilleur jour avec l’ensemble de ses musiciens dont le nombre avoisine les soixante-dix interprètes. 

Un concert de cette envergure est programmé de longue date dans les grandes capitales du monde et se déroule à guichets fermés. C’est donc une grande chance qui a été donnée au public algérien de pouvoir vivre un évènement culturel d’une telle qualité. Le programme captivant de ce concert a été conçu pour notre public par le directeur de l’Orchestre symphonique national, M. Abdelkader Bouazzara. A la tête de l’Orchestre symphonique national depuis presque deux décennies, M. Abdelkader Bouazzara a su analyser et retenir ce qu’aime le citoyen algérien dans la musique universelle.

Les concerts qu’il a organisés dans les festivals internationaux de musique universelle d’Alger et ceux donnés dans des tournées au sein de quarante six wilayas du pays, ont permis de fidéliser un public impressionant. Le concert au TNA par la subtilité de son programme, a réussi encore à gagner d’autres sensibilités à la musique universelle, un art musical, loin des modes qui se distingue par son caractère immortel.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email