-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un atelier de formation au profit des chefs de projets

Un atelier de formation au profit des chefs de projets

Le ministère des Affaires étrangères, en partenariat avec la représentation du programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a lancé lundi un atelier de formation au profit des cadres algériens.

Le directeur général des relations économiques et de la coopération internationale du ministère, Merkaz Belhimeur, a indiqué que cet atelier de deux jours est destiné aux directeurs nationaux de projets (DNP), aux chargés de coopération au niveau des ministères et aux points focaux désignés au sein des institutions publiques impliquées dans le processus de programmation en cours.

« L’objectif de l’atelier s’inscrit en droite ligne de l’ambition que nous partageons avec les responsables du PNUD d’élever notre coopération à un stade plus important, autant quantitativement que qualitativement », a-t-il déclaré à l’ouverture de cette rencontre. Soulignant l’intérêt de cet atelier, il a ajouté qu’il permet de familiariser davantage ces parties prenantes avec les principes et les règles de la coopération avec le système des Nations unies (SNU), et de les initier aux procédures qui régissent la mise en œuvre nationale des projets appuyés par le PNUD ».

L’atelier s’articule autour de quatre thématiques : le cadre juridique de la coopération entre le gouvernement algérien et le PNUD, les rôles et responsabilités des parties prenantes du gouvernement et du PNUD, le processus de programmation du PNUD et les principes de gestion des projets, ainsi que les modalités opérationnelles de mise en œuvre nationale des projets.

« Cet atelier tombe à point nommé car il intervient en plein processus d’élaboration du nouveau cadre de coopération stratégique entre le gouvernement et le SNU pour la période 2015-2019 et à quelques mois de l’adoption par le Comité exécutif du PNUD de son plan stratégique 2014-2017 », a déclaré M. Belhimeur. D’autre part, ce même responsable a assuré que différentes évaluations de programmes et de projets qui ont été menées, dans le cadre de cette coopération, ont mis en relief « la valeur ajoutée » apportée par cette coopération.

Mais elles ont aussi révélé la nécessité d’en améliorer encore plus la qualité en termes d’efficacité et d’efficience. « Cette exigence est d’autant plus pressante qu’au cours de ces dernières années, la coopération avec le SNU a enregistré une amplification des projets en nombre et en volume », a-t-il ajouté.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email