-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un an de prison pour le fils d’Ali Belhadj

Un an de prison pour le fils d’Ali Belhadj

Abdeldjebar Belhadj, fils du prédicateur Ali Belhadj, a écopé d’un an de prison ferme lors d’un procès qui s’est déroulé mercredi au tribunal d’El Harrach, à l’Est d’Alger; au lendemain de son arrestation en “état d’ébriété”, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Selon la même source, Abdeldjebar Belhadj, agé de 25 ans, avait été arrêté mardi à un barrage routier par les gendarmes qui ont constaté ensuite lors du contrôle du véhicule qu’il était en état d’ébriété.
“Lorsque les agents de l’ordre en faction lui ont demandé de se soumettre à un test d’alcoolémie, le dénommé Abdeldjebar Belhadj a refusé d’obtempérer tout en proférant des insultes à leur encontre”, a précisé la même source citant le procès-verbal de la police de la circonscription d’El Harrach rémis au procureur. “Le mis en cause a aussi saccagé un véhicule de la gendarmerie lors de son arrestation”, a ajouté la même source.
Le fils de l’ancien vice- président du front islamique du salut (Fis-dissous) a été alors placé en mandat de dépôt mardi soir sur ordre du Procureur de la République. Il a été ainsi jugé pour “conduite en état d’ébriété, réfus d’obtempérer aux injonctions des representants de la force publique, insultes envers corps constitués et destruction de biens publics”. Le juge a ordonné son incarcération immédiate après sa condamnation à un an de prison ferme.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email