-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un Algérien tué par des miliciens chiites au Yemen

Un Algérien tué par des miliciens chiites au Yemen

Un franco-algérien, Farid Hamou a été tué et son campagnon Franço-marocain blessé, mercredi, dans un barrage de miliciens houthis d’obédience chiite dans la capitale yéménite, Sanaa.
Les deux hommes ont été atteints par des tirs de rebelles chiites à un barrage de contrôle dans le sud de la ville, a indiqué une source de sécurité citée par des agences. Les deux hommes, qui se trouvaient à bord d’un taxi, ont été arrêtés au barrage puis fouillés, selon cette source, ajoutant que l’Algérien était soupçonné de porter des explosifs.

Une altercation a ensuite éclaté ; l’Algérien aurait poignardé un rebelle chiite avant d’être abattu, et son compagnon a été blessé, selon les mêmes sources. La thèse n’a pas été confirmé officiellement a-t-on précisé. Les deux hommes ont résisté aux miliciens qui tentaient de les arrêter après avoir constaté leur nationalité étrangère. Une autre source policière avait évoqué, dans un premier temps, une attaque menée par des agresseurs non identifiés.

D’après un membre d’un mouvement salafiste qui gère des établissements à Sanaa, les deux ressortissants étrangers ont étudié dans une école salafiste de la province de Saada, dans le nord du pays.

L’établissement a fermé l’an dernier à la suite de confrontations armées avec des Houthis. Il a confirmé qu’une bagarre les avait opposés aux combattants tenant un barrage de sécurité, mais n’a fait aucune allusion à un coup de couteau.
Selon le ministère des affaires etrangères, la mort de Hamou est intervenue suite à  ” une altercation lors d’un controle par des milciens et la situation a vite dégénéré”.
La dépouille de la victime se trouve actuellement à l’hôpital El Moayed dans la région d’Al-Hassaba.

La victime née à Metz (France) où elle a toujours vécu, a effectué plusieurs voyages au Yémen avant de s’y installer il y a quelques mois avec son épouse et sa fille pour y poursuivre des études de théologie au centre salafiste “El Fath” à Sanaa, rappelle la même source.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email