-- -- -- / -- -- --
Nationale

Un adolescent poignardé à mort à Constantine

Un adolescent poignardé à mort à Constantine

Un adolescent de 16 ans a succombé à ses blessures après une agression à l’arme blanche. C’est ce qu’a fait savoir une source sécuritaire.
Le malheureux a été pris à partie par un groupe de jeunes dans l’unité de voisinage 5 à la ville nouvelle Ali Mendjli. Blessé au genou, il été victime d’une hémorragie externe qui lui a fait perdre beaucoup de sang.
Sitôt alertés les services de sécurité ont réussi à mettre la main sur l’un du groupe lequel serait l’auteur de l’agression. L’enquête suit son cours.

Pour rappel l’agression d’un homme par un coupe-papier, (cutter) a été largement diffusée il y a trois jours sur les réseaux sociaux.
La victime a été agressée au niveau de boulevard Aouati Mostpha en plein centre-ville par une jeune fille âgée à peine de 17 ans.
La fille a été arrêtée quelques minutes plus tard par les éléments du premier arrondissement de la sureté urbaine dont le siège est situé à quelques mètres du lieu théâtre de l’agression.

Le nombre d’agressions à l’arme blanche a connu ses derniers mois une inquiétante hausse notamment au niveau de la localité de Ali Mendjli, où des bagarres rangées sont souvent rapportées.

Un bilan de la sureté de wilaya de Constantine a fait état lors d’une présentation, samedi, devant les représentants de la presse locale de l’arrestation par les services de sécurité, police et gendarmerie nationale durant les sept premiers mois de l’année en cours de 367 personnes pour port d’arme blanche parmi 1418 arrestations pour différents délits.
Durant la même période, les services de sécurité ont enregistré 1421 délits commis contre des personnes, agressions, blessures volontaires, insultes et menaces…, impliquant 1750 individus dont 160 femmes.
Parmi ces affaires, 1268 ont été résolues, soit près de 90%. Les ports d’armes prohibées ont été quant à elles toutes résolues soit 293 affaires, dans lesquelles étaient impliquées 321 personnes.
Au total près de 10000 affaire (9363) ayant touchées 18 500 points éparpillés à travers la wilaya ont été traités par les éléments de la sureté de wilaya dont une quarantaine en collaboration avec les éléments de la Gendarmeries nationale.
Près de 62 000 personnes dont 445 femmes ont été contrôlés. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email