-- -- -- / -- -- --
Monde

Turquie : Un policier turc tué dans une attaque au lance-roquettes

Turquie : Un policier turc tué dans une attaque au lance-roquettes

Un policier a été tué vendredi soir dans une attaque au lance-roquettes attribuée au parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, rébellion) dans le sud-est de la Turquie, a rapporté hier la presse locale.

« La police est intervenue à coup de gaz lacrymogène pour disperser des manifestations d’un groupe de militants du PKK à Cizre dans la province de Sirnak », a indiqué l’agence de presse turque Anadolu.

« Les manifestants ont ciblé par lance-roquettes le véhicule blindé de la police tuant un des policiers et blessant trois autres », a-t-elle précisé.
Un militaire turc et un civil iranien ont été tuées plus tôt vendredi dans des incidents similaires près de Van (Est) dans une attaque attribuée au mouvement rebelle.

Trois insurgés du PKK ont également tués dans des affrontements avec les forces de sécurité à Silopi (Sud-est).
La tension est très vive dans le sud et l’est de la Turquie depuis l’attentat suicide, le 20 juillet, de Suruç (33 morts) perpétré par le groupe autoproclamé « Etat islamique » (EI/Daech).

Les attaques en représailles du PKK contre les militaires et les agents de police ont fait une vingtaine de morts dans les rangs des forces de sécurité mais également six parmi les civils et au moins 89 blessés. Depuis, les autorités turques ont lancé un vaste coup de filet antiterroriste contre l’EI, le PKK et le groupe extrémiste Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), plaçant en garde à vue plus de 1.500 individus pour liens présumés avec les groupes terroristes.

Parallèlement, l’aviation turque bombarde, depuis le 24 juillet dernier, les bases-arrières du PKK dans le nord de l’Irak et des positions des rebelles dans le sud du pays. Près de 260 rebelles présumés ont été tués et autour de 400 autres ont été blessés dans ces raids aériens.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email