-- -- -- / -- -- --
Monde

Tunisie : La LTDH appelle à éviter les discours de haine et les rumeurs

Tunisie : La LTDH appelle à éviter les discours de haine et les rumeurs

La Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme (LTDH) a appelé les deux candidats au second tour de la présidentielle à éviter les discours de haine et d’intimidation ainsi que les accusations de trahison et la propagation des rumeurs.

Lors de la campagne électorale et la proclamation des résultats, l’observatoire de contrôle des élections relevant de la LTDH a constaté « des dérives au niveau du discours politique », notant qu’un climat de surenchère avait marqué les débats politiques autour des candidats.

La sécurité du processus électoral commande de faire preuve de retenue et d’élever la qualité du débat, exhorte l’organisation dans une déclaration publiée jeudi. Elle appelle les deux candidats finalistes, les organisateurs des campagnes et les acteurs politiques au respect de l’adversaire politique et des principes des droits humains en général. Le chef du parti tunisien Nidaa Tounès, Béji Caïd Essebsi, est arrivé en tête des suffrages exprimés à l’élection présidentielle de dimanche en Tunisie avec 39,46% des voix, devant le président sortant Moncef Marzouki (33, 43%). Un second tour aura donc lieu mais sa date dépendra des recours déposés, a indiqué le président de cette instance. Les électeurs tunisiens ont voté dimanche pour élire un nouveau président près de quatre ans après la chute du régime de Zine El-Abidine Ben Ali (2011).

De son côté, le chef de la mission d’observation électorale de l’Union européenne, Annemie Neyts-Uyttebroeck a indiqué mardi que la première élection présidentielle en Tunisie depuis la révolution de 2011 a été « pluraliste et transparente ». « Dimanche le peuple tunisien a renouvelé son attachement à la démocratie (…) lors d’élections pluralistes et transparentes”, a-t-elle souligné devant la presse à Tunis, qualifiant le scrutin de « crédible ». « L’exercice des libertés d’expression et de rassemblement a été garanti », a estimé la chef de mission, et “la grande majorité des infractions relevées (…) ont été d’importance mineure ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email