-- -- -- / -- -- --
Sports

Tunisie-Algérie-Egypte, tiercé gagnant en 15 éditions

Tunisie-Algérie-Egypte, tiercé gagnant en 15 éditions

Les sélections tunisienne, algérienne et égyptienne de handball (messieurs) qui dominent outrageusement la discipline au niveau africain, détiennent un exploit unique, en occupant ensemble les trois marches du podium en 15 éditions de coupe d’Afrique des nations sur un total de 21, soit un « tiercé gagnant », performance rare dans les annales du handball continental voire mondial.

A la veille de la 22e édition qu’organise l’Egypte du 21 au 30 janvier 2016, les trois grosses cylindrées africaines sont les seules nations à avoir décroché en 40 ans de compétition (1974-2014) ce précieux trophée, ne laissant que des miettes aux autres sélections du continent.

C’est la Tunisie qui reste le chef de file avec 9 titres, devant l’Algérie (7) et l’Egypte (5). Elle a, en outre, pris part à toutes les éditions de l’épreuve-reine de la petite balle africaine en compagnie de l’Egypte (21) et devant l’Algérie (20), le Maroc et la Côte d’Ivoire étant loin derrière (16 participations chacun).

Les handballeurs tunisiens sont aussi les seuls à réaliser un podium à chaque participation, soit 21 podiums sur 21 possibles (9 or, 6 argent et 6 bronze), devant l’Algérie (18 podiums : 7 or, 7 ar, 4 br) et l’Egypte (18 : 5 or, 6 ar, 7 br). Six autres nations du continent ont réussi tout de même à graver leurs noms sur le registre d’or du handball africain à l’instar du Cameroun (1 ar, 1 br) et la Côte d’Ivoire (1 ar), alors que le Congo, le Sénégal, le Maroc et l’Angola comptent chacun une médaille de bronze, synonyme de 3e place.

Le Sept algérien détient, pour sa part, un record difficile à battre, en décrochant cinq titres consécutifs lors de la décennie dorée des années 1980 sous la férule de Mohamed-Aziz Derouaz (1981, 1983, 1985, 1987 et 1989). La Tunisie a obtenu, quant à elle, 3 titres de rang (1974, 1976 et 1979) et l’Egypte en est à 2 (1991 et 1992).

A la veille de cette 22e CAN, les « petits poucets » de la discipline que sont l’Angola, le Congo, la RD Congo, le Nigeria, le Cameroun et le Maroc, exaspérés par cette perpétuelle domination algéro-égypto-tunisienne, sont décidés à établir un « nouvel ordre sportif », en tentant de briser cette hégémonie pour postuler à une place sur le podium et, pourquoi pas, décrocher un premier titre qui serait tout simplement historique.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email