-- -- -- / -- -- --
Monde

Trump est un danger pour la paix

Trump est un danger pour la paix

Évoquant la situation des dernières semaines sur la scène internationale, François Fillon a critiqué Donald Trump pour sa politique extérieure. Selon le candidat de la droite, la position du Président américain représente « un danger pour la paix ».

Invité d’Europe 1, François Fillon a condamné les récentes félicitations adressées par le Président américain à Recep Tayyip Erdogan, après la victoire de celui-ci au référendum tenu ce dimanche en Turquie. Donald Trump « a une attitude imprévisible qui représente un danger pour la paix », a déploré M. Fillon mardi.

Le candidat de la droite a également évoqué la situation qui règne sur l’échiquier mondial dans le contexte de l’interventionnisme de Donald Trump. « On ne peut pas intervenir militairement partout dans le monde sur une émotion, sur une décision […] C’est la vieille méthode du far west : on tire et on discute après », a déclaré le candidat sur Europe 1.

Cet interventionnisme de Donald Trump « impose que la France ait une voix indépendante. Je n’accepterai pas le retour d’une guerre froide entre les deux plus grands arsenaux nucléaires du monde », a assuré M. Fillon, cité par l’AFP, faisant référence à la Russie et les États-Unis. 

Les récentes frappes américaines en Syrie ont provoqué une vague de craintes : et si nous étions en route vers une troisième guerre mondiale ? Selon certains experts, compte tenu du « comportement unilatéral et injustifié des États-Unis », il est impossible de ne pas parler d’une escalade à l’échelle internationale.

Par ailleurs, la majorité des Russes jugent toujours improbable ou peu probable une guerre entre la Russie et les États-Unis, mais 30 % évoquent désormais la possibilité d’un affrontement ou disent même que la guerre est déjà en cours. Un affrontement armé entre la Russie et les États-Unis semble toujours impossible ou peu probable pour la majorité des Russes (63 %), mais la part de ceux qui pensent qu’une guerre est possible ou même qu’elle est déjà en cours a atteint les 30 %, lit-on dans un rapport du centre d’étude de l’opinion publique VTSIOM. 

Ainsi, 16 % des sondés qualifient un tel affrontement d’absolument incroyable, 47 % de peu probable, 16 % croient qu’une guerre est très probable et qu’elle peut éclater d’ici peu, et 14 % sont d’avis qu’elle est déjà en cours. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email