-- -- -- / -- -- --
Monde

Trudeau hostile à l’adhésion de la Russie au G7

Trudeau hostile à l’adhésion de la Russie au G7

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a fait part lundi de son hostilité à l’adhésion de la Russie au G7 élargi , une idée lancée par le président américain Donald Trump.
Trudeau a aussi annoncé que Moscou 
ne rejoindra pas cependant la reunion du prochain sommet du G7 qui a été reporté à une date ultérieure

« La Russie a été exclue du G7 après l’invasion de la Crimée il y a quelques années de ça et elle a continué de manquer de respect et de faire fi des normes et des règles internationales, et c’est pourquoi la Russie reste hors du G7 et cela ne va pas changer », a déclaré Justin Trudeau lors de sa conférence de presse quotidienne à Ottawa.

Or, le président américain souhaite voire Moscou faire partie des nouveaux sociétaires du clubs réunissant les plus grandes puissances économiques mondiales. 

Interrogé par la presse, le premier ministre réagissait à une proposition du président américain a faite samedi d’inviter d’autres pays à se joindre au sommet, parmi lesquels la Russie.
« Je n’ai pas le sentiment que le G7 représente correctement ce qui se passe dans le monde. C’est un groupe de pays très dépassé », a déclaré samedi Donald Trump à des journalistes dans l’avion Air Force One, précisant qu’il aimerait inviter la Russie, la Corée du Sud, l’Australie et l’Inde à se joindre à un sommet élargi à l’automne.

M. Trump n’a pas exclu que le sommet ait lieu en septembre, avant ou après l’Assemblée générale des Nations unies, ou même « peut-être (…) après l’élection » présidentielle de novembre où il va briguer un second mandat.
Le Canada est un allié stratégique et un soutien fort à L’Ukraine depuis 2014 lors éclata le conflit dans cette région des balkans.  

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email