-- -- -- / -- -- --
Nationale

Trois journalistes de Sawat Al Akhar placés sous contrôle judiciaire

Trois journalistes de Sawat Al Akhar placés sous contrôle judiciaire

Le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’Hamed dépendant de l’autorité judicaire de la cour d’Alger a ordonné ce jeudi le placement sous contrôle judiciaire de trois journalistes du quotidien Al-Sawt Al-Akhar.

Ces derniers font partie du journal appartenant à l’ancien ministre de l’Industrie Mahdjoub Bedda, qui a été condamné tout récemment par la cour d’appel d’Alger dans le cadre de l’affaire du montage automobile à cinq ans de prison ferme.

Le directeur de la publication, le directeur de la rédaction et une journaliste sont poursuivis pour “atteinte à l’unité nationale”.

Ils sont impliqués pour avoir publié des informations jugées erronées concernant la propagation du virus Corona (Covid-19).

Ces informations sont considérées comme “diffusion de publications portant atteinte à l’intérêt général”. Le juge d’instruction a procédé aux auditions de Lamari Mohamed, de Meriem Cherfi et de Mouhoub Toufik.

Les trois journalistes ont été interpellés, jeudi 2 avril, après la publication d’un article qui remet en question la fiabilité des résultats des dépistages du covid-19 effectués par l’Institut Pasteur.

L’enquête préliminaire a été menée par des enquêteurs de la brigade de gendarmerie de Bab Ejdid, qui les ont été interrogés par rapport à l’article publié dans leur quotidien.

Le procureur de la République a demandé la mise sous mandat de dépôt contre les trois journalistes.

Le dossier sera remis à la chambre d’accusation de la cour d’Alger pour décider de leur sort.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email