-- -- -- / -- -- --
Nationale

Treize pèlerins portés disparus

Treize pèlerins portés disparus

Treize pèlerins algériens sont toujours portés disparus depuis la bousculade survenue jeudi dernier à Mina (près de La Mecque) alors que le bilan des morts s’est élevé à huit.

Hier, le ministère des Affaires étrangères a annoncé la mort d’une huitième victime. « En plus des sept décès annoncés dans notre communiqué du 26 septembre 2015 à 13h, il a été malheureusement enregistré ce jour (dimanche) le décès
d’une huitième victime « , a indiqué le MAE, précisant qu’il s’agit de Mme Belghit Yamina, née le 31 décembre 1961, originaire de la wilaya de Mostaganem.

Les trois blessés annoncés samedi et non encore identifiés, « sont en soins intensifs », a fait savoir le ministère. La cellule de crise du ministère des Affaires étrangères, en coordination avec celle du ministère des Affaires religieuses et des Waqfs, poursuit le suivi de la situation des pèlerins algériens aux Lieux saints, à la suite de la bousculade survenue jeudi dernier à Mina, et en liaison permanente avec le Consul général de l’Algérie à Djeddah et les équipes de la Baatha (mission) algérienne.

La mission médicale sur place a intensifié son travail en vue de localiser et identifier les victimes algériennes de la catastrophe, au niveau des cliniques et des hôpitaux notamment à La Mecque, Djeddah et Taef. Selon des sources au sein de la Baatha, 13 algériens (8 hommes et 5 femmes) sont portés disparus, ce qui risque de porter à la hausse le bilan des décès.

Les disparus sont originaires d’Ait Temouchent, Bejaia et Naama. Selon les autorités saoudiennes, la bousculade de Mina a fait 769 morts.
C’est le drame le plus meurtrier durant un pèlerinage à La Mecque depuis 1990.

Selon les caméras de surveillance des lieux de la direction saoudienne de la Défense civile, une collision entre une marée humaine quittant l’une des stèles et une foule venant en sens inverse a provoqué le drame près du site de la lapidation symbolique de Satan, à Mina, près de la Mecque.

La bousculade s’est produite lors du rituel de la lapidation de Satan qui consiste, pour les pèlerins, à jeter des cailloux vers trois stèles le représentant.

Le ministre saoudien de la Santé a attribué la bousculade meurtrière au manque de discipline des pèlerins qui ont tendance, selon lui, à ignorer les instructions des responsables du hadj. L’Iran, qui compte 43 morts dans la bousculade, a attribué la tragédie à des failles dans le dispositif de sécurité saoudien, un vice-ministre accusant Ryad « d’irresponsabilité ».

Selon des membres de la délégation algérienne, l’accident s’est produit lorsque des foules de retour de la stèle de la lapidation ont trouvé la sortie fermée par la police de la circulation routière.

« En voulant trouver une autre issue pour sortir de Mina, les foules se sont télescopées, causant un goulot d’étranglement devant la sortie », a témoigné, Ahmed B, un hadj de la wilaya de Sétif.

« Les foules venaient de trois directions différentes pour converger vers une seule sortie en raison de la fermeture des voies habituelles par la police », a fait savoir un autre hadj de la wilaya de Batna qui a ajouté que des hadjis comprimés par la poussée devant la porte ont été pris de panique et ont commencé à forcer le passage, causant cette terrible tragédie. »

Beaucoup imputent le drame à la fermeture des voies d’accès et certains témoins révèlent qu’elles ont été fermées pour céder le passage à un convoi de l’émir de la Mecque Khaled Al-Fayçal pour se rendre au site de la lapidation. Des images vidéo publiées en ligne montrent de nombreux corps inertes jonchant le sol, certains recouverts de draps blancs, ainsi que des affaires personnelles éparpillées.

Ce drame intervient après la chute d’une grue, le 11 septembre dernier à la Grande mosquée, tuant 109 personnes dont deux Algériens et blessant plus de 400 autres dont 12 Algériens. Le pèlerinage à La Mecque, l’un des cinq piliers de l’islam, a rassemblé cette année environ deux millions de pèlerins selon des statistiques saoudiennes : 1,4 million de pèlerins sont venus de l’étranger et près 600 000 de l’intérieur du royaume.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email