-- -- -- / -- -- --
Nationale

Travaux publics : La coopération concerne en premier les grands projets

Travaux publics : La coopération concerne en premier les grands projets

L’Algérie et l’Italie comptent promouvoir leur coopération bilatérale dans le secteur des travaux publics dont notamment la réalisation des grands projets et le transfert du savoir-faire.

Un protocole d’accord entre les deux partis a été signé, hier, à Alger, par le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, et le ministre italien des Infrastructures et des Transports, Maurizio Lupi, à l’issue de la tenue de la commission mixte algéro-italienne dans le domaine des travaux publics.

Ce protocole d’accord porte sur le développement d’un partenariat dans les domaines des études techniques et de la promotion de la réalisation des grands projets d’infrastructures, de ports et d’aéroports. Il prévoit également une coopération qui portera essentiellement sur les échanges d’expériences dans les domaines de la réalisation et de l’entretien des infrastructures, de la formation des ressources humaines, ainsi que de la gestion et de l’exploitation des infrastructures de base.

« Les entreprises italiennes dont certaines d’entre elles sont déjà actives en Algérie dans le secteur des travaux publics, elles sont connues pour leur performances et leur capacité de réalisation », a affirmé M. Kadi, tout en soulignant que ce partenariat favorisera en outre les échanges des expériences entre les entreprises algériennes et leurs homologues italiennes dans ce secteur. Le ministre italien a indiqué pour sa part que l’Algérie et l’Italie sont liées par de solides relations de partenariat.

D’où la nécessité de développer et de renforcer cette coopération, notamment dans les domaines des infrastructures ». L’Algérie et l’Italie avaient identifié, en juin dernier, à l’occasion de la visite de la ministre italienne du Développement économique, Frederica Guidi, certains secteurs susceptibles de constituer des domaines de partenariat et d’investissement entre les deux pays.

L’énergie, la mécanique, l’électromécanique, l’agriculture, la santé, l’agroalimentaire, ainsi que les infrastructures, les autoroutes et les chemins de fer figurent parmi les secteurs visés par la coopération bilatérale entre les deux pays. Par ailleurs, une réunion de la grande commission mixte algéro-italienne est prévue pour le début de l’année 2015, au cours de laquelle un certain nombre de projets seront présentés.

En termes de relation commerciale, l’Italie a toujours été parmi les principaux partenaires traditionnels de l’Algérie. Au premier semestre 2014, il avait été notre deuxième client et troisième fournisseur. Selon les statistiques douanières, ce pays avait importé de l’Algérie pour 4,65 milliards de dollars. Un montant qui le classe en deuxième position après l’Espagne qui avait acheté de l’Algérie pour 4,72 milliards de dollars. Par ailleurs, L’Italie a été le troisième fournisseur de l’Algérie durant cette période avec 2,65 milliards de dollars. Elle a été devancée par la Chine dont les exportations vers notre pays se sont élevées à plus de 4 milliards de dollars et la France avec 3,42 milliards de dollars.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email