-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tragédie en Tunisie : Un enfant se noie dans une piscine à Sousse

Tragédie en Tunisie : Un enfant se noie dans une piscine à Sousse

C’est un véritable cauchemar qu’est en train de vivre à Sousse, en Tunisie, Soufi Amin, un touriste algérien dont l’enfant Abdallah est, depuis dimanche, plongé dans un profond coma après s’être noyé dans la piscine de l’hôtel du groupe allemand LTI, le LTI Bellevue Park.

« Abdallah, âgé de 4 ans, a suivi un groupe de jeunes vers la partie profonde de la piscine et a plongé avec eux. Le temps que l’on s’aperçoive de son geste, il était déjà au fond de la piscine », raconte M. Soufi. Un touriste français, qui était présent, a plongé et a sorti le corps inanimé de l’enfant avant de lui prodiguer les premiers soins, dont des massages cardiaques, « car il est secouriste », raconte un autre touriste algérien, Abdelghani Boudries, réalisateur à la radio Chaîne 1, qui a contacté la rédaction du JI. « Le fait accablant pour cet hôtel 5 étoiles », explique M. Boudries, est qu’il ne dispose ni de maîtres-nageurs ni de surveillants de piscine, ce qui est contraire à la législation ». « La direction de l’hôtel, qui tente de se disculper, veut faire croire que mon fils est tombé dans la piscine après s’être cogné la tête contre le sol. Ce qui est bien sûr faux. Ils tentent d’imputer la responsabilité de cet accident à mon enfant », explique M. Soufi. Selon lui l’attitude des responsables de l’hôtel, hautaine et méprisante au départ, est en train de changer depuis que les autorités consulaires algériennes sont intervenues, alertant d’abord les autorités locales de Sousse, notamment les responsables de la police, et entreprenant des démarches judiciaires en vue de déposer plainte contre cet hôtel pour négligence et homicide involontaire contre un enfant de 4 ans. « La direction de cet hôtel tente de dégager sa responsabilité.

Elle m’a même fixé un ultimatum de deux jours pour quitter l’établissement », souligne M. Soufi qui ajoute que des responsables du ministère du Tourisme tunisien et le vice-consul d’Algérie à Tunis étaient attendus hier à Sousse. La victime de cette grave négligence de la chaîne hôtelière allemande LTI Bellevue Park de Sousse est toujours plongée dans un profond coma ; son pronostic vital est engagé. Elle est hospitalisée depuis dimanche à la clinique Les Oliviers de Sousse. De son côté, le commissariat local a ouvert une enquête. Cependant « il semblerait qu’il y ait une connivence avec les responsables de l’hôtel et une grosse manœuvre pour que la responsabilité de l’établissement dans cette grave négligence soit dégagée et imputée à mon enfant », dénonce, désemparé, le père de la victime. Le consulat d’Algérie, selon les propos de M. Soufi, va également prendre attache avec le procureur de Sousse pour déposer plainte contre l’établissement hôtelier pour négligence.

« LTI est une chaîne hôtelière allemande, filiale touristique (Rewe Touristik) du groupe mondial allemand REWE GROUP, dont la principale activité est la vente au détail (supermarchés dans l’alimentaire, l’électronique ou encore la santé) », indique sur son site Internet le Groupe. « La division hôtelière LTI Hotels (dont la création remonte à 1989) est basée à Cologne et possède 27 hôtels de catégorie 4 et 5 étoiles, répartis dans le monde entier ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email