-- -- -- / -- -- --
Culture

Traduction en tamazight des textes fondamentaux de l’Etat

Traduction en tamazight des textes fondamentaux de l’Etat

Un atelier sur la traduction vers la langue amazighe des textes fondamentaux de l’Etat algérien sera organisé, aujourd’hui, dimanche 31 juillet, au siège de l’Agence presse service d’Algérie, par le Haut commissariat à l’amazighité.

Dans un communiqué du Haut commissariat à l’amazighité (HCA) transmis à notre rédaction, il est précisé que cet atelier spécialisé s’inscrit dans le prolongement d’une première étape consacrée à la traduction vers tamazight de la Constitution de février 2016, déjà disponible sur support papier et en cahier numérique multimédias sur les sites web du HCA et de l’Agence presse service (APS).

Il sera question, lors de cette journée de travail dont le coup d’envoi sera donné ce matin à 10h par le ministre de la Communication et le Secrétaire général du HCA, Messieurs Hamid Grine et Si El Hachemi Assad respectivement, d’une lecture de validation permettant l’entame des enregistrements sonores de trois documents fondamentaux : la Constitution de 2016, la Déclaration du 1er novembre 1954 et la Plate-forme du Congrès de la Soummam du 20 août 1956. L’objectif de la traduction de ces textes « est une contribution à l’application concrète des dispositions de la Constitution révisée en février 2016, elle vise à conforter l’éveil patriotique, la cohésion sociale et culturelle dans toutes ses expressions », note le communiqué du HCA.

La Constitution amendée en février 2016 est disponible depuis le mois de mai dernier en version amazighe sous les formats papier et numérique, grâce à la traduction assurée par le HCA. Cette version déclinée en caractère latin est mise en ligne sur les sites web du HCA et de l’APS (www.aps.dz) dans sa rubrique Les cahiers de l’APS. Sur 45 pages, Tamendiwt (Constitution en tamazight), le document traduit reprend les 218 articles, repartis sur quatre titres et onze chapitres du texte fondamental de l’Etat adopté en février dernier par les deux chambres du Parlement. La Constitution amendée stipule dans son article 4 que tamazight est également langue nationale et officielle et que l’Etat œuvre à sa promotion et à son développement dans toutes ses variétés linguistiques en usage sur le territoire national. Dans le sillage de la promotion de la langue amazighe, l’APS a lancé en mai 2015, à l’occasion de Journée mondiale de la liberté d’expression et de la presse, un site web d’informations générales multimédia en langue amazighe, présenté en trois caractères (arabe, tifinagh et latin). L’introduction des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le processus de promotion de tamazight, s’est concrétisée par le lancement par le HCA, en avril 2015, de l’application Azul pour l’apprentissage de tamazight. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email