-- -- -- / -- -- --
Sports

TP Mazembé – USM Alger : Soustara veut forcer le destin

TP Mazembé – USM Alger : Soustara veut forcer le destin

Très tôt dans la matinée du vendredi, prés d’un millier de supporters usmistes était au rendez-vous à l’aéroport Houari Boumédiene pour témoigner de leur soutien inconditionnel à leur équipe avant son départ pour le Congo où elle doit donner la réplique au TP Mazembé pour le compte de la finale retour de la Ligue des champions d’Afrique cet après-midi à 14h30 (heure algérienne) .

C’est dire de l’espoir et des ambitions des fans de l’USM Alger de voir leur équipe renverser la vapeur dans le Temple des Badianguenas à Lubumbashi , malgré la difficulté de la mission née d’une défaite inattendue au match aller à Bologhine devant un public record.

Affectés et amoindris mais loin d’avoir encore jeté l’éponge ou plier le deuxième genou, les Usmistes de la capitale se sont envolés vendredi à bord d’un avion spécial de la compagnie Air Algérie à destination de la capitale congolaise avant de rallier Lubumbashi avec un moral retapé et décidé à forcer le destin. Et c’est dans une ambiance de folie à l’aéroport Houari Boumédiene, provoquée par une foule nombreuse de fidèles au club de Soustara que la délégation des Rouge et Noir forte de soixante dix personnes a quitté le pays .

Un geste fort très apprécié par le coach Miloud Hamdi et ses poulains. Les Usmistes qui savent ce qui les attend pour cette mission très difficile pour ne pas dire presque impossible devant l’actuel ogre du football africain, ont promis de casser la baraque comme ils l’ont si bien fait à Khartoum au tour précédent pour ne pas rentrer bredouilles et faire en sorte d’écrire la plus belle page de l’histoire du club cher à feu Guerrouabi et Keddou pour ne citer que ceux-là.

Le cœur battera la chamade cet après-midi pour les Usmistes en particulier et les Algériens en général loin de toute rivalité locale pour les Rouge et noir de Soustara appeler à défier les Corbeaux plus forts que jamais chez eux avec un avantage déjà au score et qui ne reculeront devant rien pour décrocher leur cinquième sacre africain. Force est de reconnaître que le tout puissant est en position de force pour enrichir son palmarès et d’offrir pour l’occasion une seconde de participation au mondial des clubs.

Les Algérois savent ce qui les attend devant une telle pointure du continent pour espérer remporter le seul trophée qui manque à leur riche vitrine. Il leur faudrait pour cela oublier leur échec du match aller et repartir dans leur esprit à zéro. Cela paraît certes insurmontable mais dans le camp usmistes on croit toujours que le football n’est pas une science exacte et que tout peut encore arriver pour renverser la vapeur.

Le coach Hamdi a axé pour cela son travail sur le volet psychologique et la récupération lors de la mise en vert des joueurs à l’hôtel Hilton d’Alger tout en affutant ses nouvelles armes à Bologhine. Il aura du mal à composer son onze de guerriers à Lumbumbashi. Et pour cause, il devra faire sans les cinq éléments clés et non des moindres.

Seront absents pour cette seconde manche : le capitaine Khoualed, Meftah et El orfi suspendus, Mazari et Beldjillai , bléssés. Autant de soucis, auxquels s’ajouteront les conditions climatiques et l’environnement dans lequel se déroulera le match (l’horaire du match fixé à 14h30 heure algérienne, un public surexcité et un taux d’humidité qui fait craindre le pire).

Tout devrait reposer sur l’homme en forme des Usmistes depuis l’entame de la saison Zemmamouche dont la promotion au grade de capitaine pourrait s’avérer une motivation de plus pour sortir encore une fois le grand jeu et faire dégouter l’adversaire. Hamdi comptera aussi sur Chafai pour prendre la place de Mazari aux côtés de Benayada dans l’axe central .

Bedbouda sur le flanc gauche et Ferhat en latéral droit auront pour mission d’apporter ce soutien nécessaire au milieu ou Koudri, Benkhemassa seront derrière une attaque à vocation offensive avec Aoudia, Nadji, Segueur et Benmoussa seront dans l’obligation de mettre le feu dans le camp du T P Mazembe qui sera lui aussi privé de deux éléments clés, son buteur du match aller Kalaba suspendu et son défenseur central, Kasasula, victime d’un accident de moto à son retour d’Alger. La rencontre sera arbitrée par le meilleur référé africain actuellement le Gambien Gacama. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email