-- -- -- / -- -- --
Nationale

Toutes les communes seront raccordées d’ici à la fin de l’année

Toutes les communes seront raccordées d’ici à la fin de l’année

Le directeur d’Algérie Télécom de Béjaïa, Khemis Hend, a affirmé mercredi dernier lors de la présentation du bilan d’action du premier semestre 2016 de son secteur : « La couverture en réseaux Internet avec ses différents équipements (MSAN, fibre optique, antennes administratives et commerciales, stations 4G LTE dans les zones rurales, etc.) avoisine les 50%. Toutes les communes seront raccordées d’ici à la fin de l’année, sauf imprévu ».

Il a ajouté que 32 chefs-lieux communaux étaient raccordés au réseau en 2014 et qu’il en restait 19. Parmi eux, 8 ont été raccordés depuis alors que les 11 restants sont en cours de raccordement, notamment Tamokra, Boukhelifa et Béni K’sila.

Certains chefs-lieux ont vu leurs chantiers arrêtés suite à la défaillance des entreprises réalisatrices d’où la résiliation, de leurs contrats. En outre, 96 antennes MSAN ont été installées dont 52 sont entrées en service et 44 sont de mise en œuvre, et ce aux côtés de 30 stations en cours de réalisation et de 4 autres en cours d’installation. Il faut ajouter à cela 15 localités dépassant le millier d’habitants, sur 35 à avoir été raccordées en 2015. « L’objectif étant de raccorder l’ensemble des abonnés à la fibre optique, les APC ont été sollicitées pour nous appuyer.

Certaines d’entre elles, à l’image de Tifra, Tibane et M’cisna, ont répondu présente », selon le responsable des TIC de Béjaïa. Par ailleurs, quelque 70 nouveaux équipements sont en cours d’installation, dont une partie est déjà opérationnelle. Les villages seront raccordés au réseau Internet grâce à des équipements modernes, soit par un basculement à la fibre optique, soit grâce au réseau de téléphonie filaire.

36 entreprises, dont 21 issues de l’Ansej, à s’être engagées dans ce programme seront suivies de très près, a-t-on appris. Un nombre important de nouveaux équipements (plus de cent) seront installés cette année.

S’agissant des coupures de la connexion Internet, ce problème est dû à la vieillesse et à la défectuosité des réseaux, aux travaux, aux pannes techniques mais aussi au vandalisme des réseaux. Au sujet de la défectuosité des réseaux, pas moins de 35 000 paires seront modernisées, autrement dit assainies, et ce afin de réduire le nombre de coupures et d’améliorer la qualité de service.

Par ailleurs, il convient de souligner que les promoteurs immobiliers ont été contraints par une nouvelle loi d’installer des colonnes montantes spéciales dans leurs équipements afin de faire passer des réseaux dont le téléphone, l’Internet, le câble de télé, sans compter les autres réseaux réservés à l’eau potable, aux eaux usées, au gaz et à l’électricité.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email