Tournoi de judo de la police : Domination des judokas de la sûreté d’Alger – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Tournoi de judo de la police : Domination des judokas de la sûreté d’Alger

Tournoi de judo de la police  : Domination des judokas de la sûreté d’Alger

A l’issue du tournoi de judo de la police régionale centre de trois jours, dont le coup de starter a été donné le mardi 18 janvier à la salle omnisports du 1er-Novembre 1954, et qui a vu la participation de 11 wilayas du pays, les judokas de la sûreté de wilaya d’Alger ont presque raflé toutes les médailles.

Après les judokas policiers de la sûreté d’Alger sont venus se positionner leurs camarades des sûretés de wilaya de Tizi Ouzou, Bouira, Médéa et Blida. C’est ce qui a été constaté jeudi dernier lors de la clôture de cette rencontre sportive.

Pour la catégorie plus de 100 kg messieurs, ce sont les judokas de la sûreté d’Alger qui sont montés sur toutes les marches du podium. Il convient de signaler que deux places sont réservées pour la 3e marche du podium. Pour la catégorie des 100 kg, c’est un judoka de la sûreté de wilaya de Blida qui est monté sur la première marche du podium. La deuxième marche fut occupée par son camarade de la sûreté de wilaya d’Alger.

La troisième marche est revenue conjointement aux athlètes des sûretés de wilaya de Tizi Ouzou et d’Alger. Pour la catégorie des 90 kg, la première place a été décrochée par un judoka de la sûreté d’Alger. La deuxième place du podium est revenue à un athlète de la sûreté de wilaya de Bouira. La troisième marche du podium a accueilli conjointement les athlètes des deux sûretés de wilaya susmentionnées.

Pour les moins de 81 kg, 73 kg, 66 kg et 63 kg, la première marche du podium a été occupée par les judokas d’Alger. Les athlètes de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou ont occupé la deuxième place dans les catégories des moins de 66 et 73 kg.

Concernant les femmes, dans la catégorie des moins de 68 kg, la première marche du podium a été occupée par une policière de la sûreté de wilaya de Boumerdès. Dans la catégorie des moins de 63 kg, c’est la policière de la sûreté de Médéa qui est montée sur la première marche du podium.

Il convient de relever que ce tournoi a été marqué par un fair-play indiscutable. S’agissant de l’ouverture des jeux de cette troisième et dernière journée, elle a été marquée par une série de démonstrations exécutées par Saïd Smah, un 6e Dan de judo. Son meilleur numéro de démonstration, il l’a exécuté avec maniement du sabre.

Saïd Smah, reconnu comme expert dans le maniement du sabre, a représenté l’Algérie dans plusieurs tournois ou rendez-vous de démonstration internationaux.

Notons enfin que c’est le chef de sûreté de wilaya, en présence des autorités civiles et militaires, à leur tête le wali, Djillali Doumi, et de nombreux fans du judo, qui a déclaré la fin des compétitions. Dans son allocution, l’orateur n’a pas manqué de souligner l’intérêt sportif et spirituel de ce tournoi d’arts martiaux, qui est avant tout de mettre en exergue l’esprit de camaraderie entre les pratiquants. En définitive, ce tournoi de judo entre policiers a été une réussite.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email