-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tourisme thermal : Des projets autour des sources exploitables

Tourisme thermal : Des projets autour des sources exploitables

L’Algérie regorge de sites thermaux, comptant un potentiel de 282 sources à l’échelle nationale, dont 200 sont exploitables en vue d’abriter de nouveaux projets d’investissement dans ce domaine.

C’est ce qu’a affirmé ce lundi le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud lors d’une rencontre sur le tourisme thermal. Le ministre a indiqué que ce potentiel devrait être valorisé dans une logique répondant aux besoins économiques et sociaux du pays. D’où l’intérêt accordé par ce département ministériel à ce produit touristique. Il s’agit, explique Benmessaoud, d’octroyer 82 concessions permettant l’exploitation des eaux thermales, dont 72 actes accordés dans le cadre des stations thermales à des investisseurs privés et 10 actes aux établissements publics. Afin de décentraliser et de faciliter toute procédure d’investissement dans le thermalisme il est également envisagé, relève-t-il, d’introduire des modifications sur le décret exécutif n° 07-69 relatif aux conditions et modalités d’octroi de concession d’utilisation et d’exploitation des eaux thermales. Des réformes, précise-t-il, qui tiendront compte de l’aspect technique et de l’hygiène…

Lors cette rencontre, organisée conjointement par le ministère du Tourisme et le groupe d’Hôtellerie de tourisme et de thermalisme (HTT), il est prévu de définir les contours d’une nouvelle stratégie pour promouvoir l’activité thermale en se référant aux recommandations issues des Assises nationales dédiées au tourisme le mois dernier, a dit Besmessaoud. A ce propos, il estime qu’il est nécessaire d’organiser les métiers devant accompagner cette filière touristique, mais aussi d’introduire les méthodes innovées en offrant l’opportunité aux jeunes porteurs de projets en la matière.

Pour ce qui est de la rénovation et la réhabilitation des huit infrastructures relevant de cette filière, 12 milliards de dinars ont été alloués pour les travaux de rénovation et d’extension du centre de la thalassothérapie de Sidi Fredj. Un programme de formation et de mise à niveau a été engagé au profit de ressource humaine afin d’améliorer la qualité des prestations offertes par ce complexe. Le directeur général du complexe de Sidi Fredj, Said Bekheti, a fait savoir que sa réouverture est prévue pour avant la fin d’avril prochain, après à une série d’essais. Pour ce qui est du retard dans les travaux de réhabilitation, Bekheti a souligné qu’après le constat des lieux, cette opération nécessitera des travaux plus approfondis. En outre, il a justifié l’ajournement de la mise en service du complexe par le manque de certains matériaux importés.

Le complexe de Sidi Fredj sera doté de nouveaux équipements thérapeutiques aux fins de moderniser les techniques de la thalassothérapie et les hisser aux standards internationaux, explique Bekheti.

Durant cette journée d’étude animée par divers experts et spécialistes, plusieurs thématiques ont été débattues. Au programme, la mise en application du projet de modernisation des stations thermales relevant du holding HTT, la formation dans le domaine médical et paramédical dans les entreprises thermales, et les métiers en rapport avec ce domaine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email