-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi Ouzou : rien ne semble freiner le crime

Tizi Ouzou : rien ne semble freiner le crime

Rien ne semble freiner le crime à Tizi Ouzou. Les services de police à eux seuls ont en effet présenté devant le parquet pas moins de 101 personnes au cours du mois de décembre 2020, et ce pour divers crimes et délits. Parmi elles, au moins 14 ont fait l’objet d’un mandat de dépôt.

Dans son rapport mensuel mentionnant ses activités durant la période considérée, la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou relève qu’au volet de la police judiciaire, et plus précisément au chapitre des affaires relatives aux crimes et délits contre les personnes, les services concernés de la police ont traité 45 affaires, où 65 personnes ont été mises en cause et 7 d’entre elles ont  été présentées au parquet. Sur ces 7 personnes, 2 ont été placées en détention préventive. Les 5 autres ont fait l’objet d’une citation à comparaître. Par ailleurs, ces mêmes services de police ont instruit et transmis au parquet 26 dossiers de nature judiciaire.

S’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens, les mêmes services ont traité 14 affaires dans lesquelles 34 personnes ont été mises en cause. 25 ont été présentées au parquet dont 9 ont été placées en détention préventive et les 15 autres ont fait l’objet d’une citation à comparaître. Une seule personne, impliquée dans une affaire criminelle, a été laissée en liberté provisoire. Sur le même registre, les policiers ont instruit et transmis à l’instance de justice concernée sept dossiers de nature judiciaire.

Concernant les infractions à la législation des stupéfiants et substances psychotropes, le rapport de la sûreté de wilaya note que les mêmes services ont traité 14 affaires, où 17 personnes ont été mises en cause. 15 d’entre elles ont été présentées au parquet dont 2  ont été placées en détention préventive. S’agissant des 13 autres, une personne a été mise sous contrôle judiciaire et les 12 autres ont été citées à comparaître.

Ces mêmes services de police ont instruit et transmis au parquet deux dossiers de nature judiciaire. Quant aux affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique, les services compétents de la police ont traité 31 affaires dans lesquelles étaient impliquées 36 personnes, dont 4 ont été présentées devant le parquet. Celui-ci, après étude et examen, a placé deux personnes en détention préventive et a cité à comparaître deux autres.

Les services de police ont instruit et transmis à l’instance de justice 24 dossiers de nature judiciaire. Au volet relatif aux infractions économiques et financières, les mêmes services de police ont traité, au cours du mois de décembre 2020, treize affaires impliquant 17 personnes. Deux d’entre elles ont été présentées au parquet, lequel a placé une personne en détention préventive et a cité à comparaître  la seconde.

Par ailleurs, ces mêmes services de police ont instruit et transmis à l’instance de justice onze dossiers de nature judiciaire. Notons enfin que dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, le rapport de police relève que 294opérations coup-de-poing ont été initiées durant la période considérée, lesquelles ont ciblé 438 points différents et pendant lesquelles 2 203 personnes ont été contrôlées. 45 d’entre elles ont été présentées au parquet pour divers délits : 6 pour port d’armes prohibés, 20 pour détention de stupéfiants et psychotropes, 2 faisant l’objet de recherches et les 17 autres pour d’autres délits.

S’agissant de la sécurité publique, les services compétents de la police ont recensé durant le mois considéré 8 accidents de la circulation dans lesquels 9 personnes ont été blessées. En matière de lutte contre l’infraction routière, les mêmes services ont procédé à 31 mises en fourrière, à l’établissement de 1 016 contraventions, au retrait de 148 permis de conduire et à 213 contrôles et interventions sur les différents axes routiers.

Par ailleurs, ces policiers, chargés de la circulation routière, ont ciblé pas moins de 6 185 usagers de la route pour une sensibilisation sur la prudence à observer lors de la conduite. S’agissant enfin du volet de police générale, il convient de relever que, dans le cadre de la gestion et du suivi des commerces réglementés, les services compétents de la police ont procédé à 16 970 contrôles de commerce et enregistré, dans ce cadre précis, 380 infractions globales dont 372 sont liées aux règles de sécurité concernant la Covid-19.

Dans le même contexte, les policiers ont établi des propositions de fermeture administrative, exécuté 60 arrêtés portant fermeture instantanée de locaux commerciaux, établi 292 mises en demeure, entamé 20 poursuites judiciaires et exécuté 69 décisions de fermeture administrative, lesquelles ont émané des services compétents de la wilaya.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email