-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi-ouzou : Sit-in des professeurs devant la wilaya

Tizi-ouzou : Sit-in des professeurs devant la wilaya

Ils étaient environ 250 enseignants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, au rang de doctorants, à observer, ce mercredi, pour la seconde fois depuis octobre, un rassemblement devant la wilaya pour exiger, encore une fois, de leur tutelle leur titularisation. 
Ces manifestants, après de longues années d’enseignement en tant que vacataires, demandent à être enfin titularisés pour bénéficier de l’ensemble des avantages liées à leurs fonctions.
Cependant, vu la situation des plus délétères que vit l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou depuis de longs mois, il est peu probable que cette fois-ci encore, la tutelle les entende. Le rectorat de l’université de Tizi-Ouzou est fermé depuis de longs mois par les étudiants qui exigent l’amélioration des conditions de travail, notamment sur le plan sécuritaire.
Nombreux sont les départements et facultés à avoir mis la clef sous le paillasson exigeant  le départ du recteur, le Pr Smaïl Daoudi.  « La chasse au recteur » est devenu depuis ces vingt dernières années, une tradition à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou. Comme son prédécesseur, le Pr Ahmed Tessa, le Pr Smaïl Daoudi, à peine installé sur son fauteuil de recteur, a commencé à essuyer des critiques du milieu estudiantin notamment. Son prédécesseur  le Pr Arezki Derridj a subi le même sort.
Depuis le milieu de la décennie 1990 à ce jour, l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou a connu au moins 08 recteurs.
Le CNES (conseil national de l’enseignement supérieur) revendique depuis de nombreuses années la désigntion du recteur par ses pairs et et non pas par le ministère de tutelle, une formule qui semble inefficace à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email