-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi Ouzou : Plusieurs axes routiers fermés

Tizi Ouzou : Plusieurs axes routiers fermés

Les fortes chutes de pluie et de neige enregistrées depuis vendredi dans la wilaya de Tizi Ouzou ont été à l’origine de la coupure de plusieurs axes routiers, notamment dans les zones montagneuses.

Les services de la Gendarmerie nationale, qui ont appelé les conducteurs à la prudence face à la dégradation de l’état des routes durant cette période de perturbations météorologiques, ont également tenu à informer les citoyens des tronçons à éviter pour fermeture ou difficulté de circulation.

Il a été ainsi porté à leur connaissance que la RN 33 reliant la RN 30 à la wilaya de Bouira est fermée au niveau du village Tigmoumine, dans la commune des Ouacifs.

Aussi, la RN 30 reliant la wilaya de Tizi Ouzou à Bouira est complètement bloquée à cause du cumul des neiges au niveau du col de Tizi N’koulal, au moment où la RN 15 est fermée entre Iferhounène et les frontières territoriales de la wilaya de Bouira, au niveau du col de Tirourda.

Devront également rebrousser chemin les usagers du chemin de wilaya 253 reliant la RN 15 aux localités d’Iferhounène et Illilten jusqu’au frontières de la wilaya de Béjaïa, puisque cet axe est inaccessible entre Illilten et le col de Chellata, bloqué par le neige. La Gendarmerie nationale a énuméré également le RN 71 dans son axe allant de Aïn El-Hammam et Aït Yahia, notamment au village Coucou, où la circulation est difficile à cause de la neige.

Même situation sur le chemin de wilaya 150 reliant Aït Yahia à Souamâa, partiellement bloqué au niveau du village Boushel, et le CW 10 allant de ce dernier village vers le chef-lieu communal d’Aït Yahia, qui connaît une difficulté de passage à Ikoufaf. Outre ces routes, plusieurs chemins communaux sont fermés ou partiellement inaccessibles dans les zones montagneuses telles que Aïn El-Hammam et Bouzeguène.

Par ailleurs, et face à cette vague de froid, les services de la direction des mines et de l’industrie rassure quant à la disponibilité du gaz butane au niveau des stations Naftal et des dépôts. La production a passé, en effet, de 22 000 bonbonnes de gaz à 36 000.

Une quantité suffisante pour couvrir les besoins de la wilaya en ce combustible durant cette période de froid, surtout que plusieurs villages ont été raccordés au gaz naturel, ce qui a contribué à la baisse de la demande sur le gaz butane. Un appel à la prudence dans son utilisation est lancé par les services de la direction compétente en vue d’éviter les accidents qui en découlent, notamment les asphyxies au dioxyde de carbone et les explosions.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email