Tizi Ouzou : Ouverture de deux marchés Rahma   – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi Ouzou : Ouverture de deux marchés Rahma  

Tizi Ouzou : Ouverture de deux marchés Rahma  

Dans le souci d’atténuer un tant soit peu le fardeau que font peser les spéculateurs, toujours plus nombreux à occuper la scène commerciale, sur les pères et mères de famille aux revenus modestes, l’APC de Tizi Ouzou, en collaboration avec les services du commerce et les associations de commerçants, a procédé, quelques jours seulement avant le début du ramadhan, à l’ouverture de deux marchés de Rahma.

L’un a été ouvert au niveau du bâtiment de l’ex-gare routière et l’autre sur la place de l’Olivier, lequel s’est élargi sur le terrain appartenant à la JSK. Les deux marchés sont en somme mitoyens. Et il faut reconnaître qu’ils sont bien achalandés. L’acheteur peut trouver effectivement tous les produits alimentaires dont il a besoin, et ce à des prix non exagérés. L’acheteur peut ainsi permettre à sa famille un ftour décent, sans pour autant se ruiner.

Cette action louable a été rendue possible grâce, aussi, à l’adhésion des producteurs et grossistes, publics et privés, qui proposent des produits de qualité et en quantité, et ce à des prix raisonnables. 

Du côté de l’entreprise Agrodiv, ex-SEMPAC, il est proposé toute une gamme de produits de large consommation au prix fixé par l’Etat. Ainsi, le sac de semoule de dix kilogrammes est cédé à 400 DA. Du côté de Cevital aussi, les règles commerciales sont respectées. Par ailleurs, les bidons d’huile de table de 5 litres, tant recherchés par le consommateur et tant exploités par le spéculateur et le mercantile, sont disponibles. Pour sa part, l’Orac, organisme spécialisé dans la vente des viandes blanches, le poulet particulièrement, propose son produit à 350 DA le kilo. 

Notons enfin que le MIS (Minoterie des moulins industriels du Sébaou), à l’instar de l’Agrodiv, propose de la semoule et même le couscous prêt pour la cuisson. Il convient toutefois de rappeler que ces deux marchés de la Rahma restent très insuffisants pour répondre à la demande des consommateurs. Les légumes frais, les produits maraîchers, les fruits et surtout les viandes rouges sont toujours entre les mains des spéculateurs. La lutte efficace contre cette catégorie de commerçants ne peut passer que par le renforcement des lois pénales. 

Par ailleurs, et comme par le passé, dès l’approche du mois sacré du ramadhan, les services de police mettent au point un plan de sécurisation du citoyen, et ce tant concernant sa propre personne physique et ses biens que sa sécurité alimentaire. Durant ce ramadhan 2023 aussi, les services de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou viennent d’élaborer un plan d’action qui vient en renfort aux dispositifs déjà mis en place. 

« Ainsi, et pour assurer la sécurité des personnes et des biens, peut-on lire dans un communiqué signé de cette institution policière et dont le Jeune Indépendant détient une copie, toute une série de mesures a été décidée à travers l’ensemble du secteur de compétence ». « Le plan en question, peut-on encore lire dans ce document, repose, entre autres, sur les contrôles des différents commerces pour lutter contre la fraude et la spéculation, avec l’objectif de préserver la santé et le bien-être du citoyen ». 

Sur un autre volet, les policiers intensifient des patrouilles à travers tous les secteurs pour prévenir et lutter contre la criminalité « avec, bien évidemment, l’incontournable contribution et le bon sens des citoyens ». 

La cellule de communication de la sûreté de wilaya relève également que la régulation de la circulation routière en cette période de jeûne pour sensibiliser et prévenir les incivilités routières est importante. Enfin, le communiqué relève qu’à « cet égard, la sûreté de wilaya reste à l’écoute du citoyen pour l’accompagner en toute circonstance, à travers les numéros verts 17 et 15/48 ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email