-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi Ouzou : Nouvelle manifestation estudiantine

Ils n’étaient qu’une centaine d’étudiants au maximum de l’université Mouloud-Mammeri à marcher hier dans la capitale du Djurdjura pour exiger l’instauration d’une deuxième République. La marche de ce mardi était beaucoup moins impressionnante que celles qui ont eu lieu tous les mardis du mois sacré du ramadhan. Elle l’a été encore davantage par rapport à celles d’avant le ramadhan, où l’on comptait par plusieurs dizaines de milliers les manifestants. A quoi peut-on imputer l’affaiblissement du mouvement estudiantin ? Certainement pas à la période des examens.

Par ailleurs, la marche de ce mardi ressemblait beaucoup plus à un concours de marathon qu’à une réelle marche de protestation. En effet, on pouvait observer la grande allure de la marche rapide des étudiants. Par ailleurs, les manifestants n’ont exhibé qu’une seule banderole dont le slogan est à considérer comme trivial. Le slogan scandé un tant soit peu à l’unisson est aussi peu porteur du message reflétant l’aspiration du peuple. « La hiwar ouala mouchawara fi la transition », tel est le slogan scandé par les manifestants.

Notons enfin que cette marche des étudiants s’est déroulée dans une quasi-indifférence des citoyens. Toujours est-il, la marche d’hier, soit pour le 17e mardi consécutif, s’est déroulée pacifiquement. L’itinéraire de la marche a été également respecté. En effet, les étudiants, encore mobilisés, ont marché à partir du portail du campus Hasnaoua jusqu’à la place de l’Olivier en passant par la rue Ahmed-Lamali, l’avenue Abane-Ramdane et enfin le boulevard Larbi-Ben M’hidi.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email