-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi Ouzou : Les veuves et les filles de chouhada à l’honneur

Tizi Ouzou : Les veuves et les filles de chouhada à l’honneur

Dans le cadre des festivités relatives à la Journée internationale de la femme, les veuves et les filles de chouhada ont été à l’honneur à Tizi Ouzou, dans l’espace de la grande salle des spectacles de la maison de la Culture Mouloud-Mammeri.

Ce rendez-vous festif, organisé sous l’égide du FLN et par l’Association des veuves et des filles de chouhada, présidée par Mme Farida Ouguerroudj, a été l’occasion pour la gent féminine, nombreuse, de s’imprégner des dispositions contenues dans la nouvelle Constitution et relatives au statut de la femme.

Concernant la tenue de la conférence sur les dispositions concernant la femme contenues dans la nouvelle Constitution, elle a été du ressort de Mme Cherifa Ould-Chikh, universitaire et femme politique activant sous la bannière du FLN.

Le plus merveilleux a été surtout les chants patriotiques entonnés en chœur par plusieurs centaines de femmes et la lecture de poèmes, de cantiques et d’hymnes régionaux faits individuellement. 

L’émotion a atteint son point culminant avec l’interprétation de la célèbre chanson patriotique de feu Taleb Rabah « M’athchfame â yigudhar (ô aigles, est-ce que vous vous souvenez … ?) ».

Comme seul instrument de musique accompagnant cette chanson, le bendir. Il n’en demeure pas moins cependant que toute la salle s’ébranla. D’ailleurs, c’est avec cette chanson que le wali et la délégation l’accompagnant furent accueillis par les femmes.

Concernant les allocutions faites pour la circonstance, elles l’ont été successivement par le vice-président de l’APW, Kamel
Ouguemat, le président de l’APC de Tizi-Ouzou, Ouhab Aït-Menguellet, et Brahim Mered, wali. En ce qui le concerne, Kamel Ouguemat a rappelé tous les acquis de la femme algérienne depuis l’indépendance à ce jour, tout en mettant l’accent sur les différents combats qu’elle a menés dans le passé, notamment au cours de la guerre d’indépendance nationale.

Le vice-président de l’APW a informé également la nombreuse assistance du grand mérite du président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui, en dépit des nombreux obstacles qu’il a rencontrés sur son passage, a réussi à introduire des lois en faveur des droits de la femme dans la nouvelle Constitution du pays laquelle est désormais applicable.

Kamel Ouguemat a terminé son intervention en appelant les femmes de Kabylie, notamment celles de la wilaya de Tizi Ouzou, à s’impliquer dans la politique. Ouhab Aït-Menguellet abondera dans le même sens avec cependant une variante dans l’expression. 

S’agissant enfin de l’intervention du wali, elle a été axée sur le grand rôle de la femme dans la société et dans le développement du pays. Brahim Mered insistera également sur la disposition des pouvoirs publics à n’épargner aucun effort, en dépit des moments difficiles que connaît actuellement le pays sur les plans économique et financier, pour maintenir le cap du développement.

Notons enfin que le wali, qui s’est exprimé avec quelques mots en kabyle, puis en arabe et en français, a créé une grande ambiance chez l’assistance. Brahim Mered a quand même tenu à souligner que son « kabyle » sera meilleur dans les prochains jours, sans omettre d’exprimer sa satisfaction quant à l’officialisation de tamazight.

En dernier, il y a lieu de souligner que beaucoup de personnalités présentes à cette manifestions dont le wali, ont été gratifiées d’un cadeau pour leur effort continu dans le développement de la région.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email