-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi Ouzou : Les personnels communaux dans la rue

Tizi Ouzou : Les personnels communaux dans la rue

Les personnels communaux de la wilaya de Tizi Ouzou, affiliés au SNAPAP, étaient encore ce mercredi, dans la rue pour exiger l’instauration d’une deuxième république et réitérer leur rejet catégorique de l’élection présidentielle prévue, selon l’agenda arrêté par le gouvernement, le 12 décembre prochain. La première mesure a été donnée, sous la férule de leur premier représentant syndical, Ramdane Bouadi, par les travailleurs et personnels administratifs de l’APC de Tizi Ouzou. Un peu plus de 700 environ, ces travailleurs de la commune de Tizi Ouzou ont marché en scandant en exprimant des slogans hostiles au pouvoir et les espoirs du peuple algérien. « Ulac l’vote ulac ! (pas de vote) », « Dawla madania matchi aâskaria ! (Etat civil et non militaire) », Djazaïr hourra oua dimocratia ! (L’Algérie libre et démocratique) », et « Baâouha y a Ali ! (Ils l’ont vendue Ali La Pointe) ».

Notons que ce slogan est scandé au cours de toutes les manifestations populaires, en référence directe avec la dernière loi sur les hydrocarbures. Une fois arrivé devant le portail du campus universitaire Hasnaoua, le cortège, dirigé par son syndicaliste Mustapha Bouadi, s’est mêlé aux autres personnels communaux de la wilaya de Tizi Ouzou. Et sans tarder, tout ce beau monde a entamé sa marche pacifique à partir de ce lieu jusqu’à la place de l’Olivier. En carrés, représentant chacun une commune, les manifestants, comme lors de leurs précédentes marches, ont tantôt entonné des chants patriotiques et tantôt scandé des slogans. Notons enfin qu’en dépit de leur nombre impressionnant, les manifestants ont respecté rigoureusement le caractère ultra pacifique de la marche.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email