-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi Ouzou  : Le rôle de l’imam mis en exergue 

Tizi Ouzou  : Le rôle de l’imam mis en exergue 

A l’instar de tous leurs confrères du pays, les imams de la wilaya de Tizi Ouzou ont grandement célébré, jeudi dernier, leur fête nationale, laquelle a été décrétée comme telle par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et ce en reconnaissance du statut de dignitaire de cette élite de la société, « qui a participé autrefois au recouvrement de la souveraineté nationale et contribue aujourd’hui à la promotion du juste milieu et le renforcement du référent religieux dans la consolidation de l’unité nationale ». 

A l’occasion de ce rendez-vous, organisé par la direction locale des affaires religieuses et des wakfs à la salle du Centre des œuvres sociales (COS) de la wilaya et auquel ont pris part le wali Djillali Doumi, le P/APW Mohamed Klalèche et l’ensemble des autorités civiles et militaires, Mohand-Ouidir Saib, en sa qualité de directeur des affaires religieuses et des wakfs de la wilaya, a pris la parole en commençant par exprimer ses remerciements et toute sa gratitude au Président Tebboune « qui a consacré cette journée à l’imam comme reconnaissance au rôle fédérateur de l’imam ».

Ensuite, Mohand-Ouidir Saïb a mis l’accent sur le rôle joué par l’imam dans la préservation des fondements de la nation, et ce tant en temps de guerre que de paix. « Il a toujours été ce ciment au sein de la société par ses propos et ses actes », a-t-il ajouté sans ambages. 

Pour sa part, le wali a mis l’accent sur le rôle et les missions de l’imam et des zaouïas qui ont été « d’une grande contribution au recouvrement de la souveraineté nationale ». Djillali Doumi a rappelé que les imams « ont été au-devant du combat du jihad et de la libération du pays du joug colonial et, plus tard, pour le rejet de l’extrémisme semeur de fitna au sein de la société ». 

Il convient de relever qu’au cours de cette rencontre, les organisateurs ont honoré quatre imams partis à la retraite, quatre autres toujours en fonction, et ce pour leur dévouement dans l’exercice de leurs fonctions. L’imam de Larbâa Nath Irathen a été honoré pour avoir été aux avant-postes de la lutte contre les incendies durant l’été 2021. Deux autres imams, morts de la Covid-19, ont été honorés à titre posthume. 

Notons enfin que cette Journée nationale de l’imam a été instituée par décret présidentiel n° 22-214 du 8 juin 2022. 

 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email