Tizi-Ouzou : la fin d’année 2021 marquée par le retour en force de la Covid-19 – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Tizi-Ouzou : la fin d’année 2021 marquée par le retour en force de la Covid-19

Tizi-Ouzou : la fin d’année 2021 marquée par le retour en force de la Covid-19

La fin d’année 2021 est marquée par le retour en force de la Covid-19 à Tizi-Ouzou. C’est presque une centaine de patients qui est reçue quotidiennement en consultation dans les urgences du CHU Nedir Mohamed.

C’est ce qu’indique la direction de cette grande structure médicale dans un communiqué rendu public. Ce document stipule que le nombre de sujets, actuellement en séjour d’hospitalisation à travers les deux unités du CHU de Tizi-Ouzou (unités Nedir Mohamed et Belloua), dépasse désormais les 120 sujets, dont 10 sont sous soins intensifs dans les deux services de réanimation (réanimation médicale et réanimation chirurgicale de l’unité Nédir Mohamed) réservés à la Covid-19 ».

« Les services d’hospitalisation des Maladies infectieuses, de Pneumologie, et de Médecine interne, signale encore le communiqué, affichent désormais complet ; ce qui a contraint à la réouverture pour la troisième fois, depuis l’apparition du virus, des services Endocrinologie-diabétologie de Belloua, et Urologie de l’unité Nédir désormais à nouveau réquisitionnés Covid-19, pour assurer de nouveaux lits d’hospitalisation voués à la pandémie ».

Le document signale encore qu’avec le nombre croissant des malades reçus, « la direction du CHU, qui a déjà mis en branle son plan spécial, prévoit le recours à d’autres réouvertures d’autres services pour contenir l’afflux des malades de cette 4ème vague que seule une reprise de conscience de chacun pourra atténuer ».

Les rédacteurs du communiqué estiment que le respect strict des mesures barrières et le recours au vaccin, sont plus que jamais dictés, car ce sont « les seules alternatives qui permettront de décliner les contaminations, et prémunir des formes graves ».
Dans le secteur de l’éducation, la situation est aussi alarmante. Juste avant les vacances scolaire, ce n’est pas moins de 63 établissements qui ont subi des contaminations au variant Delta.

Quarante-heures plutôt, le nombre d’établissements touchés était de 55 seulement. Cette donnée chiffrée renseigne fort bien que la contamination se propage très vite. Et à titre indicatif, 79 élèves ont été testés à la PCR et les résultats sont sans appel : 73 d’entre eux ont été déclarés porteurs du virus. Les encadreurs n’ont pas échappé eux aussi aux effets néfastes du virus. En effet, ce n’est pas moins de 47 cadres qui sont touchés.

A noter que les responsables de la prévention en milieu scolaire a ordonné la fermeture de deux établissements. Le premier dans  la commune d’Aghribs et le second dans la région des Ouacifs. C’est pourquoi la reprise des bancs d’école prévue dimanche 2 janvier suscite des inquiétudes.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email