Tizi Ouzou : Journée du 8 mai 1945 revisitée – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Tizi Ouzou : Journée du 8 mai 1945 revisitée

Tizi Ouzou : Journée du 8 mai 1945 revisitée

La sanglante journée du 8 mai 1945 vécue par les Algériens, notamment par les populations de Kherrata, Guelma et Sétif, a été revisitée, ce lunidi à Tizi Ouzou. Du côté des pouvoirs publics, la manifestation commémorative a été traduite au niveau du Carré des martyrs de M’Douha par la levée des couleurs, un dépôt de gerbe de fleurs et la lecture de la Fatiha. A cette cérémonie officielle, dirigée par le wali Djillali Doumi, ont pris part, en sus de la délégation civile et militaire, de nombreux moudjahidine, des enfants de chouhada ainsi que de nombreux autres citoyens anonymes au profil patriotique indiscutable.

Il convient de noter que durant toute la cérémonie, le temps a semblé avoir fait un transfert jusqu’à cette journée historiquement tragique. Du côté de la direction de la culture et des arts, la commémoration de la 77e année des événements du 8 mai 1945 a également été marquée par un recul imaginaire dans le temps. Un recul qui a suscité chez bon nombre de citoyens un sentiment d’effroi et de compassion à l’endroit des victimes de cette terrible tragédie.

En effet, dans l’espace de la maison de la Culture Mouloud-Mammeri, ce sentiment douloureux a surtout été provoqué par l’exposition de nombreuses photographies et autres articles de presse ayant trait directement à cette journée du 8 mai 1945. Ces documents, à l’authenticité certaine, ont été de l’apanage direct de la direction de la culture de la wilaya et du musée régional du Moudjahid de la wilaya de Tizi Ouzou.

Il faut reconnaître que cette exposition de photographies et d’articles de presse a attiré beaucoup de monde.

Toujours est-il que l’espace de la maison de la Culture a servi à d’autres activités en corrélation directe avec les faits tragiques de la journée du 8 mai 1945.

Il s’agit, entre autres, de l’exposition de livres d’histoire, de ventes-dédicaces avec les écrivains Mohamed Imache, Mohand Sadeg, Saïd Mostefa et Tahar Hadj-Saïd, et ce en sus d’une exposition-vente d’ouvrages littéraires édités par les maisons d’édition La Pensée et El-Mordjane. A cela s’ajoutent des projections de films d’histoire dans l’espace du Petit Théâtre.

Il convient de noter enfin que toutes les annexes de la maison de la Culture Mouloud-Mammeri ont, chacune, abrité cette manifestation littéraire et commémorative. Du côté du département culturel dirigé par Nabila Gouméziane, cette manifestation a débuté le 7 de ce mois et durera jusqu’au 10 mai.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email