Tizi Ouzou  : Grève illimitée des boulangers  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Tizi Ouzou  : Grève illimitée des boulangers 

Tizi Ouzou  : Grève illimitée des boulangers 

Les boulangers de la wilaya de Tizi Ouzou sont, depuis ce dimanche, en grève illimitée. ce dimanche, une cinquantaine de boulangers environ, à leur tête leur représentant Samir Djebar, ont organisé un rassemblement devant le siège de la wilaya. Quel est donc le motif de cette grève ? Selon les manifestants, c’est à cause de l’augmentation du prix de la levure, des améliorants ainsi que des autres charges.

Les boulangers travaillent donc à perte. «Nous souhaitons que les pouvoirs publics nous fixent une marge bénéficiaire pour le pain», ont déclaré les manifestants. Toutefois, les boulangers n’ont pas avancé le montant de la marge bénéficiaire qu’ils souhaitent obtenir. Le Jeune Indépendant s’est donc rapproché de Farouk Touri, premier représentant de l’UGCAA de la wilaya de Tizi Ouzou, pour apprendre que les boulangers souhaitent vendre la baguette à 15 DA. 

Cependant, si M. Touri a reconnu la légitimité des revendications des boulangers, il n’en demeure pas moins que cette grève illimitée est «inappropriée». «Aussi, dans le souci d’éviter des désagréments au consommateur, nous comptons dès demain ravitailler en pain les épiceries et autres points de vente de la wilaya à partir de Boumerdès et Bouira», a affirmé Farouk Touri.

Concernant ces charges qui pèsent  sur les boulangers, il s’agit, entre autres, de l’augmentation  des prix de certains produits nécessaires à la préparation du pain. L’améliorant qui coûtait 1 800 DA le sac de 10 kg coûte à présent 3 200 DA, la levure qui coûtait 3 800 DA le sac de 10 kg coûte à présent 5 000 DA. Une citerne d’eau d’une quantité de 1 500 litres coûte 2 500 DA. Par ailleurs, ce sont les boulangers eux-mêmes qui se déplacent auprès des minoteries pour se ravitailler en farine et autres produits céréaliers nécessaires à la confection du pain. Or, selon Farouk Touri, c’est aux minotiers que revient l’obligation de la livraison de la farine et autres produits céréaliers au profit des boulangers.

A la question de savoir combien de minoteries sont en activité au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou, notre interlocuteur a déclaré qu’il en existe dix environ. En somme, la farine et les autres produits céréaliers ne sont aucunement sujet à une disette. Enfin, il convient de relever que l’UGCAA a décidé de poursuivre en justice Samir Djebar pour «usurpation de fonction». «Nous allons déposer plainte aujourd’hui (hier, ndlr) contre Samir Djebar», a déclaré Farouk Touri. «D’ailleurs, a-t-il poursuivi, la justice a ordonné à Samir Djebar de ne pas s’exprimer au nom de l’UGCAA». Cette décision de justice, dont le Jeune Indépendant  détient une copie, porte le numéro 4418 et date du 22 février 2021. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email