-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi Ouzou : Encore une gigantesque marche

Tizi Ouzou : Encore une gigantesque marche

La mobilisation citoyenne est toujours de rigueur à Tizi-Ouzou. Ni le temps, ni le ramadhan, ni la chaleur à assommer un chameau n’ont dissuadé les citoyennes et citoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou d’honorer ce douzième vendredi par la mobilisation. En effet, ils étaient des dizaines de milliers de femmes et d’hommes à marcher hier dans la capitale du Djurdjura pour exiger l’instauration d’une deuxième République et une transition démocratique.

Comme les vendredis passés, le début de la marche a eu lieu juste après la prière du Dohr. Les manifestants, avec la même véhémence, ont marché pacifiquement et sous un soleil de plomb à travers les rues et boulevards pour exiger, encore une fois, la satisfaction de la revendication du peuple. Formant d’immenses carrés, les marcheurs ont scandé une multitude de slogans dont la plupart portent sur la dénonciation de l’attitude affichée par le général Ahmed Gaïd Salah. Le premier responsable de l’ANP n’a pas convaincu les habitants de la wilaya de Tizi-Ouzou de sa bonne foi. En effet, à maintes reprises, les manifestants ont scandé « Gaïd Salah, dégage ! » Sur des banderoles, on pouvait lire aussi : « Le peuple n’est pas dupe ! Il ne peut pas croire à la transition démocratique dirigée par le commandement militaire ! » Les femmes et les hommes de la wilaya de Tizi-Ouzou ont également exigé le départ inconditionnel du chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, et du Premier ministre Nourredine Bédoui.

Il va sans dire aussi que, comme les manifestations précédentes, certains slogans mentionnés sur des banderoles et pancartes sont humoristiques, quand bien même porteurs de messages précis. Toujours est-il que les manifestants sont restés fidèles aux règles du pacifisme. En effet, à travers tout l’itinéraire, soit du portail du campus Hasnaoua jusqu’à la place de L’olivier, via la rue Lamali, l’avenue Abane-Ramdane et le boulevard Larbi-Ben-M’hidi, et nonobstant le nombre impressionnant des manifestants, pas le moindre incident n’a émaillé la marche.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email