-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi Ouzou : Des marches et des caravanes

Tizi Ouzou : Des marches et des caravanes

La wilaya de Tizi-Ouzou a été marquée ce mercredi et au cours de la nuit de mardi à mercredi par d’importants mouvements de foule. Au niveau de la ville des Genêts, des milliers de citoyens ont effectivement sillonné durant plusieurs heures les rues et les artères tout en criant « non au vote ». A ces marches incessantes se sont également greffés de nombreux et importants rassemblements. Il convient de noter que les citoyens hostiles à la tenue de ces élections étaient des centaines de milliers à battre le pavé rien qu’au niveau du chef-lieu de wilaya. La veille, la capitale du Djurdjura a connu également une forte mobilisation citoyenne.

En effet, au cours de cette nuit de mardi à mercredi derniers, ils étaient des centaines de milliers de jeunes gens à marcher à travers toute la ville et à effectuer des rassemblements dans presque tous les quartiers pour crier haut et fort leur refus catégorique de cette élection. Au cours de cette soirée aussi, une information faisant état de la présence d’une équipe de l’ENTV et d’importantes troupes policières au niveau du lycée Rabah-Stambouli est parvenue aux oreilles des manifestants. C’est pourquoi ils se sont rapprochés en force de cet établissement éducatif. Les manifestants, pourtant nombreux, n’ont commis aucun acte de violence.

La mobilisation citoyenne a été renforcée aussi suite à une rumeur ayant fait état du projet des pouvoirs publics d’ouvrir des centres et des bureaux de vote quitte à recourir à la force publique. Cette rumeur a été prise au sérieux par les manifestants après qu’ils eurent constaté la présence policière au niveau du lycée Rabah-Stambouli. En effet, au cours de cette nuit de mardi à mercredi, plusieurs dizaines de caravanes n’arrêtaient pas de sillonner les routes de campagne pour appeler les villageois à boycotter l’élection présidentielle. Pour amplifier leurs voix, les crieurs des caravanes ont fait recours à des appareils de sonorisation. Selon nos sources, pas le moindre village ou hameau de toute la wilaya de Tizi-Ouzou n’a été oublié par les caravaniers. Et le lendemain, soit au cours de la journée d’hier, le même scénario s’est reproduit. Chaque caravane, composée de plusieurs véhicules, s’est occupée à exécuter la même mission que celle de la veille.

L’ensemble des habitants de la wilaya de Tizi-Ouzou, hostiles à cette élection présidentielle, se sont assuré une parfaite coordination dans cette campagne. Cette parfaite coordination des actions a été rendue possible grâce aux portables cellulaires. Ainsi chaque groupe rend compte de ses actions aux autres. Il va sans dire que chaque action et chaque information parviennent aux autres dans le temps réel.

Notons également que d’autres actions anti-élection sont prévues pour la journée d’aujourd’hui. Cependant, en dépit de toute cette agitation, aucun acte de violence n’est à déplorer. Mais qu’en est-il du côté de l’administration ? Celle-ci a gardé jusqu’à présent le grand silence. Toujours est-il que nous avons appris que les pouvoirs publics comptent ouvrir quelques centres de vote. Le nombre exact de centres de vote n’est pas connu. En revanche, ce qui est certain, c’est que l’un sera ouvert au siège de la wilaya.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email