Tizi Ouzou  : Des dizaines de producteurs au Salon du produit national  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Tizi Ouzou  : Des dizaines de producteurs au Salon du produit national 

Tizi Ouzou  : Des dizaines de producteurs au Salon du produit national 

A l’occasion du Salon de la production nationale et perspectives d’exportation, qui s’est tenu ce dimanche  à Tizi Ouzou, la directrice régionale de Blida, Samia Ababsa, a déclaré que le marché africain offre des perspectives d’exportation encourageantes pour le produit national. 

Cette responsable a souligné que « le marché africain est prometteur et exprime une forte demande du produit national. Cette réalité est encourageante pour les producteurs nationaux car c’est une opportunité pour eux de nouer des échanges et des partenariats ».  

Elle a également affirmé que « l’encouragement de l’exportation du produit national est aujourd’hui une nécessité inscrite dans la stratégie économique adoptée par les pouvoirs publics afin d’augmenter les recettes hors hydrocarbures ». « Au mois d’avril dernier, a-t-elle révélé, l’Algérie a exporté pour une valeur de 2,2 milliards de dollars et œuvre à atteindre les 7 milliards d’ici à la fin de l’année, et ce en encourageant l’exportation de différents produits qui sont à même d’être concurrentiels, sur le marché africain notamment ». 

La même responsable a également rappelé que les exportateurs « bénéficient de l’accompagnement de l’Etat, qui travaille à lever toutes les contraintes qui puissent être un frein à leur activité et aussi, à travers ce genre de rencontres, vise à faire connaître le produit national et à encourager les échanges entre les producteurs ». 

Sur ce volet, Mme Ababsa a indiqué que des rencontres sont périodiquement organisées entre les producteurs des différentes régions du pays pour favoriser les échanges et les partenariats, mais aussi les inciter à faire connaître leur produit. « Ces rencontres ont pour but également, a-t-elle ajouté, de diminuer le recours à l’importation de certaines matières premières ».  

Pour sa part, le wali Djillali Doumi a souligné « la percée de certaines entreprises créées dans le cadre des mécanismes d’aide à l’emploi mis en place par l’Etat et dont le produit a atteint un taux d’intégration appréciable ». 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email