Tizi Ouzou  : Des actions de sensibilisation sur les incendies de forêt – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Tizi Ouzou  : Des actions de sensibilisation sur les incendies de forêt

Tizi Ouzou  : Des actions de sensibilisation sur les incendies de forêt

Le premier responsable de la Conservation forestière de la wilaya de Tizi Ouzou, Youcef Ould-Mohand, a indiqué ce mardi, dans le cadre d’une conférence tenue à la maison de la Culture Mouloud-Mammeri, que ce sont les propriétés privées qui ont été le plus endommagées par les feux de l’été 2021.

L’intervenant a précisé que «92% des espaces ravagés par les incendies relèvent du domaine privé contre 8% seulement du domaine public». «Et cette disproportion s’explique, a-t-il poursuivi, par la cadence et la permanence d’entretien de ces espaces publics alors que dans le domaine privé, l’entretien est aléatoire». Youcef Ould-Mohand a indiqué que «des parcelles sont abandonnées car elles sont dans l’indivision et font toujours l’objet d’un litige d’héritage, alors que pour d’autres, leurs propriétaires vivent en dehors de la wilaya, et d’autres encore ont été embrasées à partir de parcelles voisines non nettoyées».

Rappelant que les feux de forêt comptent parmi les dix risques majeurs répertoriés en Algérie, le conférencier a relevé que les incendies de l’été dernier ont ravagé une superficie totale de 43 398 ha, alors que durant les dix dernières années réunies, il a été enregistré 75 655 ha ravagés par les incendies saisonniers. 

«Pour cette année, l’ensemble des dispositions habituelles ont été mises en place, en collaboration avec les autorités locales ainsi que grâce à la mobilisation de tous les moyens disponibles», a assuré, pour sa part, Mohamed Skandraoui, chef de service protection faune et flore au niveau de la Conservation. Il a ajouté que «la carte de sensibilité aux incendies a également été actualisée en tenant compte de trois facteurs essentiels, à savoir l’historique et la fréquence des incendies, les dégâts causés et la proximité urbaine».  

Mohand Skandraoui a, cependant, souligné que «l’enjeu n’est pas dans le volume des moyens mobilisés mais dans la prévention et l’éveil citoyen pour parer à ces incendies». 

De son côté, le colonel Abdelhakim Chabour, directeur de la Protection civile, a indiqué que «le dispositif anti-incendies est mis en place». Lui aussi a insisté sur «l’impératif de la prévention». 

Il convient de relever enfin que la conférence d’hier, organisée par les deux directions locales, Conservation des forêts et Protection civile, en présence des élus locaux et de la société civile, s’inscrit en complémentarité avec la caravane de sensibilisation lancée la semaine dernière, et qui s’étalera jusqu’au 17 juin prochain.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email