-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tizi-Ouzou : Décès de la grande Moudjahida Na Ouiza a tiré sa révérence

Tizi-Ouzou : Décès de la grande Moudjahida Na Ouiza a tiré sa révérence

La grande Moudjahida et Veuve de Chahid, Na Ouiza, a tiré sa révérence à l’âge canonique de 93 ans. La défunte, qui n’est autre que la mère de Ferhat M’henni, a embrassé au même temps que son mari le Mouvement national dès sa prime jeunesse. Quand le FLN sonna le tocsin le premier novembre 1954, Na Ouiza, alors âgée de 28 ans, toujours aux côtés de son mari, répondit : « Présente ! ». Et contrairement à son mari qui tomba au champ d’honneur les armes à la main, Na Ouiza, par chance, a survécu à la guerre.

A l’indépendance de l’Algérie, et à l’instar des milliers de femmes comme elle, Na Ouiza s’occupa de l’éducation de ses enfants au nombre de cinq. Hélas, le destin lui jouera un mauvais tour cinquante ans plus tard après l’indépendance. Elle perdra effectivement l’un de ses deux garçons, Arezki en l’occurrence. C’est le frère aîné de Ferhat. 

Cependant, même en ayant le cœur meurtri, Na Ouiza affrontera cette dure épreuve avec courage. Au cours de ces dernières années, l’âge et certains aléas de la vie l’affaibliront. Son état de santé s’est dégradé au cours de l’année en cours. Elle sera hospitalisée à l’hôpital d’Akbou. D’ailleurs, c’est au niveau de cet établissement hospitalier qu’elle rendra son dernier souffle au cours de cette journée du 5 novembre 2019. Le lendemain, mardi, Na Ouiza sera enterrée au cimetière de son village M’rraghna dans la commune d’Illoula-Oumalou. C’est une foule immense parmi laquelle se trouvaient des Moudjahidine et des enfants de Chouhada qui lui rendra un dernier hommage. Repose en paix vénérable combattante.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email