Tipasa : Poursuite des recherches du pêcheur disparu – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Tipasa : Poursuite des recherches du pêcheur disparu

Tipasa : Poursuite des recherches du pêcheur disparu

Les recherches se poursuivent pour le deuxième jour consécutif à Tipasa pour retrouver le pêcheur disparu ce mardi en mer, suite à une collision entre un bateau de pêche et un navire commercial au large d’El-Arhat.

Mobilisés depuis la matinée, les services de la protection civile en coordination avec les garde-côtes, poursuivent les recherches pour retrouver le pêcheur disparu suite à une collision entre le bateau de pêche à bord duquel il se trouvait avec quatre autres pêcheurs, et un navire commercial chargé de marchandises.

Les quatre autres pêcheurs ont été secourus par les agents de la protection civile. L’un d’entre eux est atteint de blessures multiples et son état est jugé actuellement stable.

Des hélicoptères de sauvetage et des zodiacs des garde-côtes sont utilisés dans les recherches qui ont vu également la mobilisation des plongeurs des unités marines de la protection civile de Tipasa, appuyées par des équipes d’Alger et de l’Unité nationale d’instruction et d’intervention de la protection civile de Dar El-Beïda, comptant 28 plongeurs professionnels et huit zodiacs, selon les précisions des services de la wilaya de Tipasa.

A relever, suite à cet accident, le wali de Tipasa, Aboubakr Seddik Boucetta, s’est rendu au port de pêche de Gouraya, où il a donné des instructions pour la mise en place d’une cellule de recherche.

Il s’est, également, enquis du déroulement des opérations de recherche, tout en s’informant sur l’état de santé du pêcheur blessé, exprimant son soutien à la famille du disparu, âgé de 25 ans, en leur assurant la « mobilisation de tous les services pour retrouver leur fils ».

Parallèlement à ces recherches, une enquête a été ouverte par le Parquet près le tribunal de Cherchell pour déterminer les circonstances et causes de cet accident, a affirmé le wali aux citoyens rassemblés aux abords de la cellule de recherches au port de Gouraya.

Le bateau de pêche à l’espadon dénommé « Si Messaoud » de 10 m de long, dont les membres de l’équipage sont tous originaires de la ville côtière de Bouharoune, est sorti pêcher, lundi soir, à partir du port de pêche de Gouraya, avant d’entrer en collision avec un navire mardi à l’aube. Il a été remorqué à 7 miles marins jusqu’au port de pêche de Gouraya.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email