-- -- -- / -- -- --
Culture

Tigditt à Sétif

Tigditt à Sétif

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du théâtre, le Café littéraire de la maison de la culture de Sétif organise une conférence-débat qui sera animée ce samedi 28 mars 2015 à 14 H par M. Aziz Mouats, professeur des universités.

Son intervention portera sur l’histoire du festival du théâtre amateur de Mostaganem, de sa naissance à nos jours. En effet, à travers son ouvrage titré “Tigditt, quand le théâtre s’emballe”, paru aux éditions Apic et préfacé par Kamel Bendimered, Aziz Mouats relate les 47 ans d’histoire de ce festival, sa naissance, ses concepteurs, ses hauts et ses bas. 

L’auteur du livre met également en exergue, les nombreux personnages ayant fait du festival une réalité et un grand rendez-vous annuel. ²Il rend notamment hommage à ces créateurs Abdelkader Benaïssa, Hocine Hamadou et autres… Abdelkader Benderdouche.

L’auteur revient, en revanche, sur toutes ces tentatives de récupération et de délocalisation qui n’ont finalement pas eu raison de l’engouement des jeunes comédiens envers cette glorieuse manifestation dont la notoriété ne cesse de grandir au fil des ans. Fondé en 1967, le festival national de théâtre amateur de Mostaganem peut se vanter d’être le premier festival de l’Algérie indépendante.

Une dizaine de prix y sont décernés chaque année, récompensent la mise en scène, le texte, la scénographie et l’interprétation des comédiens. En fait, Aziz Mouets est né à Skikda en 1950. Il est agronome (ITA de Mostaganem, Docteur de l’université de Rennes) et journaliste féru d’histoire de l’Algérie. Il est également un grand amateur de théâtre et de poésie.

Sa conférence sera suivie d’un débat et d’une vente-dédicace. Il est bon de souligner, par ailleurs, que le programme de la célébration initié par le Café littéraire de la maison de la culture de Sétif comporte aussi un extrait de la célèbre pièce théâtrale Homk Salim du regretté dramaturge Abdelkader Alloula, inspirée du texte initiale : journal d’un fou qui est une nouvelle de l’écrivain russe Nicolas Gogol, écrite en 1834.

Cet extrait sera interprété par de jeunes talents comptés parmi les adhérents de l’atelier de théâtre de la maison de la culture Houari Boumediene sous la houlette de M. Toufik Mezaache.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email