-- -- -- / -- -- --
Nationale

Terrorisme : Le procès des acolytes de Abdelmalek Droukdel r

Terrorisme : Le procès des acolytes de Abdelmalek Droukdel  r

Le président du tribunal criminel d’Alger a renvoyé hier au 14 janvier prochain le procès de sept acolytes d’Abdelmalek Droukdel, alias « Mossaab Abdelwadoud », suite à l’absence des avocats de la défense constitués au profit de Touati Othmane, alias « Tabet Abou El Abbas », et de trois autres inculpés, et pour s’assurer quant au dépôt d’un pourvoi en cassation à la chambre criminelle de la Cour suprême.

Le président a donné des directives au procureur général pour lui faire dans les plus brefs délais le document dont l’un des accusés a parlé. Les mis en cause ont refusé d’être jugés en l’absence de leurs avocats – le procès en question a été reporté pour la quatrième fois consécutive – et d’être assistés par un avocat que le parquet général et le barreau d’Alger ont désigné. Il a insisté sur la présence de son avocat, Me Khamis Hamza.

Les mis en cause sont poursuivis entre autres pour appartenance à un groupe terroriste armé activant à l’intérieur du pays, homicides volontaires avec préméditation et guet-apens, enlèvements et séquestrations de personnes pour exiger des rançons et pour détention de matière explosive.

Les inculpés ont été appréhendés par les services de la brigade d’intervention de la police judiciaire de la sûreté d’Alger, dans le cadre de la lutte contre le crime, et ce suite à des informations parvenues à ces services faisant état de l’existence d’un dangereux groupe terroriste appartenant à la phalange « El Feth » du GSPC que dirigeait le sanguinaire Droukdel Abdelmalek.

Les bourreaux sont par ailleurs inculpés pour avoir dressé un faux barrage aux éléments de l’ANP au niveau de Oued Ourchouche dans la localité de Keddara (W.Boumerdès), durant lequel deux militaires ont été tués et cinq autres grièvement blessés, ainsi que pour l’assassinat d’un garde communal dans le même endroit en date du 06/12/2005.

Les incriminés sont en outre impliqués dans une embuscade ayant visé un convoi de militaires dans la région d’Oued Hedjel dans la localité de Thénia et dans une attaque armée contre un poste de contrôle au niveau de la localité d’Amstas, à quelques kilomètres de Keddara. Cette attaque s’est soldée par l’assassinat de deux militaires et six autres grièvement blessés.

Il convient de signaler que parmi les trois inculpés figure Walid Khaled qui s’apprêtait de faire exploser un engin dans un lieu public. Le concerné habitait dans la rue des Ecoles à la cité Bel Air (ex-La Glacière).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email