Terrassement illégal de lopin de terre à Béjaïa : Saisie de deux Pelleteuses par la gendarmerie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Terrassement illégal de lopin de terre à Béjaïa : Saisie de deux Pelleteuses par la gendarmerie

Terrassement illégal de lopin de terre à Béjaïa : Saisie de deux Pelleteuses par la gendarmerie

Les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale relevant de la commune de Béjaïa ont récemment une pelleteuse hydraulique (Poclain) en plein opération de terrassement illégale dans la commune de Béjaïa. Selon la cellule de communication du groupement de la gendarmerie, qui n’a pas précisé le lieu exacte de la saisie du bull, «l’engin de marque CARTER PILLAR a été mis en fourrière».

Et d’ajouter : «l’affaire a été portée devant la justice et l’auteur de l’infraction a été convoqué pour y réponde de son acte». Les éléments de la gendarmerie nationale ont, également, saisi dans une affaire similaire remontant au 19 Mai dernier, un (01) Poclain de marque MST à Boulimat, sur la côte ouest de Béjaïa.

L’engin était en plein travaux de défrichement d’un lopin de terre sans autorisation. Il a été saisi et mis en fourrière après vérification d’usage. L‘individu été conduit au siège de la gendarmerie et une enquête a été ouverte. Laquelle a abouti à la rédaction d’un dossier qui a été transmis à la justice. Par ailleurs, les services de la gendarmerie nationale de la wilaya de Béjaïa ont réussi à récupérer, quelques jours après, deux véhicules volés de marque Dacia Sandero et Seat Ibiza. Les enquêteurs ont interpellé, dans le sillage de cette affaire, un couple de malfaiteurs, à l’origine de ces vols. «Ce couple s’est spécialisé dans le vol et l’escroquerie via les réseaux sociaux dont Facebook», a fait observer la cellule de communication du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Béjaïa dans son communiqué de presse transmis à notre rédaction.

Une femme a d’abord été arrêtée par les enquêteurs. Laquelle appâtait ses victimes sur les réseaux sociaux, les entrainant dans des lieux isolés pour les délester avec son compagnon et complice de leurs véhicules et disparaître, ensuite, dans la nature. «L’un des véhicules a été récupéré au village Amoura, commune d’Ighram», précise la même source. Les individus ont été poursuivis en justice et le véhicule a été restitué à son propriétaire. Aussi, les éléments de la gendarmerie ont récemment, 77 kg de Tabac à chiquer contrefaits dans la commune d’Aït Smaïl. Le tabac a été transporté à bord d‘un véhicule de marque Peugeot conduit par in individu âgé de 33 ans sur le CW06 en provenance de la wilaya de Sétif.

La marchandise qui a été découverte dans le coffre arrière du véhicule a été remise aux services des domaines pour destruction. Le conducteur été conduit au siège de de la gendarmerie de la région pour être interrogé sur l’origine de la marchandise et un dossier a été établi et transmis à la justice. La marchandise contrefaite a été transférée aux services des domaines pour destruction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email