-- -- -- / -- -- --
Culture

Tenues durant la guerre de libération

Tenues durant la guerre de libération

Le centre national d’interprétation du costume traditionnel algérien à Tlemcen ouvre ses portes, demain, dimanche 15 novembre, pour une exposition sur les habits traditionnels portés par les Algériens durant la guerre de libération nationale. Une exposition visible jusqu’au samedi 28 du mois en cours.

Prévue au palais royal d’El Mechouar à Tlemcen, l’exposition comportera divers habits portés par les Algériens durant l’époque coloniale tels que les djellabas, le pantalon traditionnel, le haik, la mlaya et melhfa chaouie et kabyle, selon les précisions données par Embouazza Sara, la responsable de cette manifestation.

Le costume algérien constitue « un repère et reflète l’identité du peuple qui reste fortement attaché à son identité », a expliqué la même responsable, relevant des changements dans les tenues vestimentaires tout au long de la guerre de libération nationale. Elle a également expliqué qu’au « début de la révolution, les moudjahidine portaient des djellabas, symboles de résistance et de virilité, avant d’adopter le treillis militaire, après le Congrès de la Soummam en 1956 ». 

L’habit constituait aussi durant cette époque, un moyen de lutte puisque sous les haik, mlaya et melhfa, des moudjahidates transportaient des grenades et des armes. C’est avec ces mêmes haïk que les fidayines se déguisaient pour exécuter des opérations dans les villes.

Dans son ouvrage Sociologie d’une révolution, Frantz Fanon avait consacré un chapitre entier au rôle du voile durant la guerre de libération nationale.

L’exposition sur l’habit traditionnel comportera une conférence s’articulant sur le thème qui sera animée par le Docteur Zghidi Mohamed Lahcen de l’université d’Alger, en plus d’une rencontre qui sera organisée au Musée du moudjahid de la wilaya V historique, sur le plateau de Lalla Setti. Inauguré le 25 février 2014, centre national d’interprétation du costume traditionnel algérien est à caractère muséal.

Espace à vocation didactique, unique en Afrique et dans le monde arabe, il constitue la première institution consacrée au costume algérien traditionnel et des traditions populaires.

Il met en valeur de la culture matérielle et immatérielle liée à la parure du corps humain, fournissant les clés de compréhension de cette forme originale et plurimillénaire de patrimoine culturel vivant par l’interprétation des pratiques quotidiennes, des rites et des styles associés aux bijoux, aux vêtements, aux coiffes et à l’ensemble des objets issus des métiers des arts du costume algérien.

Ce centre s’articule autour de trois espaces principaux : la grande galerie du costume algérien, l’espace lebset el arftan (caftan) et l’espace blousa. Il est devenu une référence, accueillant quotidiennement des centaines de visiteuses et visiteurs de toute catégorie d’âge, de la région de Tlemcen et d’autres villes du territoire national.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email