-- -- -- / -- -- --
Monde

Tel Aviv avoue : «Assad sort victorieux du conflit le plus sanglant »

Tel Aviv avoue : «Assad sort victorieux du conflit le plus sanglant »

Bachar al-Assad a presque gagné la guerre, la plus meurtrière depuis la Seconde Guerre mondiale, a déclaré le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, dans un entretien accordé au portail d’information Walla.

Comme l’a signalé Avigdor Lieberman, ministre israélien de la Défense, au site d’information Walla, le président syrien est à deux doigts de la victoire.

Il a en outre appelé les États-Unis à être plus présents sur le théâtre syrien. « Depuis la Seconde Guerre mondiale, je ne me souviens pas d’une guerre aussi sanglante et brutale.

Malgré tout, Assad en sort victorieux. Je vois qu’il y a une longue queue internationale à sa porte, y compris les pays occidentaux, des sunnites modérés. Soudainement, tout le monde souhaite se rapprocher de lui. » Il a en outre ajouté que les Israéliens éprouvent toujours plus de difficultés à gérer la situation dans l’« arène nord » et a encouragé les autorités américaines à y être plus présentes.

« Nous espérons que les États-Unis seront plus actifs dans l’arène syrienne ainsi qu’au Moyen-Orient en général », a-t-il souligné. Par ailleurs l’armée gouvernementale syrienne et ses alliés ont entamé l’étape finale de la guerre contre le groupe terroriste Daech, menant des combats acharnés pour Deir ez-Zor dans le nord du pays.

En effet, deux ans après le début de l’opération des forces aérospatiales russes en Syrie, plus de 89% du territoire de ce pays a été libéré de Daech et la guerre contre ce groupe terroriste est entrée dans sa phase finale.

Le 5 septembre 2017, l’armée syrienne a percé le siège de Deir ez-Zor instauré depuis trois ans pour lancer, aussitôt après, l’offensive dans les banlieues est de la ville. Les forces gouvernementales ont rompu l’encerclement de la base aérienne et ont délogé les terroristes des collines stratégiques dans le sud-ouest avant d’atteindre la rive occidentale de l’Euphrate et de le franchir, obligeant les terroristes à se replier vers la frontière irakienne et resserrant l’étau sur les quartiers résidentiels de Deir ez-Zor tenus par Daech.

En outre, Deir ez-Zor est un des principaux centres industriels et abritait les plus grandes usines syriennes. Cependant, selon les autorités locales, la zone industrielle a été démantelée et transférée vers la Turquie avant l’apparition de Daech, quand la ville était occupée par les combattants de la soi-disant Armée syrienne libre. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email