-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tebboune: l’eau potable doit être fournie aux oranais tous les jours

Tebboune: l’eau potable doit être fournie aux oranais tous les jours

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné jeudi à Oran d’approvisionner régulièrement les Oranais en eau potable, qualifiant d’inacceptable les coupures de plusieurs jours de cette matière vitale dans une ville qui s’apprête à accueillir les Jeux Méditerranéens.

Lors d’une rencontre avec les responsables locaux , le président Tebboune a insisté sur la nécessité d’assurer un approvisionnement régulier des citoyens en eau potable et d’éviter des coupures durant de longues périodes, affirmant qu’«il est formellement interdit de couper l’eau durant deux jours successifs».

«Il est strictement interdit de ne pas approvisionner un quartier en eau potable pendant des jours successifs», a prévenu, le chef de l’Etat, estimant qu’il est du devoir des autorités concernées de «respecter leurs engagements vis-à-vis du citoyen» en ce qui concerne les programmes d’alimentation en eau potable.

Le président de la République a indiqué que «le citoyen n’exige pas des miracles» et qu’il «est préférable d’assurer un approvisionnement d’eau durant deux ou trois heures par jour plutôt que de la couper pour une longue période», appelant à l’utilisation de l’eau dessalée pour satisfaire les besoins des citoyens et celle provenant des nappes et des barrages pour l’irrigation agricole.

Il convient de souligner que les citoyens oranais se sont plaints sur des vidéos postées sur les réseaux sociaux des coupures fréquentes et longues d’eau potable surtout avant l’entame de 19eme édition des Jeux méditerranéens qu’abritera Oran du 25 juin au 6 juillet prochain.

Le Président Tebboune a entamé sa visite de travail par la pose de la première pierre du projet de réalisation d’une station de dessalement d’eau de mer dans la localité de “Cap Blanc” (commune d’Aïn El-Kerma, daïra de Boutlelis).

La station de Cap Blanc, dont les délais de réalisation ont été fixés à 28 mois, devra répondre, une fois opérationnelle, aux besoins de la région ouest d’Oran. Ce projet a été confié à des filiales du groupe Sonatrach telles que la Société nationale de génie civil et du bâtiment (GCB) et l’Entreprise nationale de grands travaux pétroliers (ENGTP).

Elle est la 5ème du genre après celles lancées dernièrement à Bejaïa, Boumerdes, Tiapaza et El Taref, avec une capacité de production de 300.000 mètres cubes/jour chacune.

Cet important projet fait partie du programme complémentaire d’urgence adopté par les pouvoirs publics prévoyant la réalisation de 5 nouvelles stations de dessalement d’eau de mer, devant s’ajouter aux 12 autres projets en cours de réalisation, appelés à satisfaire 60% des besoins en eau potable à l’horizon 2030.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email