Tebboune : « L’Algérie ne tolérera aucune ingérence dans ses affaires intérieures » – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Tebboune : « L’Algérie ne tolérera aucune ingérence dans ses affaires intérieures »

Tebboune : « L’Algérie ne tolérera aucune ingérence dans ses affaires intérieures »
Photo de la rencontre de l'année dernière

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, ce lundi 8 novembre 2021, lors de la cérémonie d’ouverture de la conférence des chefs de missions diplomatiques et consulaires, tenue au Palais des Nation, que « l’Algérie ne tolérera, dans ses relations bilatérales avec ses partenaires européens, aucune ingérence dans ses affaires intérieures ».

Le président Tebboune a souligné l’importance d’établir des relations fondées sur le respect mutuel et l’égalité souveraine entre les États.

Le Président de la République a souligné que « les défis auxquels nous sommes confrontés sont plus sérieux au regard de la crise multidimensionnelle que connaît notre région, ainsi que des foyers de tension dans de nombreux pays voisins le long de notre frontalière ».

Et d’ajouter « Notre lecture du contexte international avec lequel notre diplomatie interagit ne sera pas complète sans une évoquer les menaces qui pèsent directement sur l’Algérie et visent à l’affaiblir de l’intérieur, en utilisant ce qu’on appelle la guerre de quatrième génération qui est pratiquée contre l’Algérie dans le cadre d’un dispositif plus large ciblant l’Afrique et le Moyen-Orient ».

Le président Tebboune a également indiqué que la crise libyenne « connaît toujours des tensions dues à de multiples interventions étrangères, ainsi que la situation dans la région du Sahel, qui continue sous l’influence de multiples facteurs liés à des conflits multiformes et à la propagation de la menace terroriste et le crime organisé de toutes sortes ».

Le président Tebboune a également appelé à défendre les intérêts des Algériens établis à l’étranger, exhortant les chefs de missions diplomatiques et consulaires algériennes à mobiliser les avocats pour défendre les intérêts des Algériens vivant à l’étranger.

« Je me suis engagé à défendre n’importe quel Algérien partout dans le monde, même s’il est loin, car il est sous la protection de l’État», a-t-il déclaré.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email