-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tebboune  : La dignité des Algériens passe avant tout

Tebboune  : La dignité des Algériens passe avant tout

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a fait part de sa volonté de renforcer davantage l’Etat en vue de préserver la sécurité et inculquer les valeurs de la démocratie, affirmant que la dignité des Algériens passe avant tout.

Lors de son entrevue périodique avec la presse nationale, diffusée dimanche soir, le Président Tebboune a déclaré que “la démocratie et la sécurité du citoyen n’existent que dans un Etat puissant”, ajoutant que “l’Etat faible est incapable de protéger ses citoyens”.

Le combat qu’il mène, depuis son élection à la présidence de la République, via les différentes réformes entreprises, est celui “de restituer voire préserver aux Algériens leur dignité”, a-t-il expliqué.

A ce propos, il s’est engagé à augmenter les salaires et l’allocation chômage à compter de l’année prochaine, sur la base d’une étude approfondie pour qu’il n’y ait pas d’inflation, annonçant “la possibilité d’augmenter les salaires à la faveur d’une seule décision ou de manière progressive tout au long de l’année”.

Le président de la République a indiqué que les capacités de l’Algérie permettent de récupérer, à moyen terme, la valeur du dinar, relevant l’importance de prendre “des mesures précises pour éviter de créer de l’inflation”.

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a mis en avant la qualité des relations bilatérales avec la Turquie et l’Italie des pays considérés comme des alliés stratégiques.

Le chef de l’Etat a rappelé les investissements colossaux de la Turquie en Algérie, notamment dans l’acier et le textile, ajoutant que cette dernière envisage d’élargir ses investissements dans les PME-PMI.

L’Italie est l’autre allié stratégique de l’Algérie depuis plusieurs décennies, «l’Italie est le seul pays qui nous a pas laissé tomber durant les années du terrorisme» a rappelé M. Tebboune.

«Lorsqu’il y a eu retrait de toutes les compagnies aériennes d’Algerie durant la tragédie nationale. Alitalia était la seule qui n’a pas interrompu ses liaisons aériennes avec l’Algérie» a-t-il porusuivi, ajoutant que «nous n’avons pas eu de problème avec les italiens qui travaillent en silence avec nous».

Le partenariat avec l’Italie s’étendra à des projets communs dans l’industrie automobile, la défense et la construction navale.

Par ailleurs, le président de la République a mis en avant, le souci permanent de l’Algérie à attirer les investissements étrangers de pays frères et amis à l’image du Qatar, et de l’Arabie saoudite.

Abordant les facteurs de puissance de l’Etat qu’il œuvre à consolider, le Président Tebboune a mis en exergue “le succès retentissant” des derniers JM d’Oran et du défilé militaire organisée par l’Armée nationale populaire (ANP) à l’occasion du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, affirmant que désormais en Algérie on fait la comparaison entre ce qu’il y avait avant ces deux évènements et après leur organisation.

L’organisation du défilé militaire par l’Algérie est en fait un “retour à la source”, a soutenu le Chef de l’Etat, affirmant que l’Algérie est un “grand pays en Afrique et influent en Méditerranée”.

Qualifiant l’ANP d'”armée pacifique qui n’a jamais dérogé aux us internationaux”, il a souligné que “notre armée est forte et le peuple algérien, si fort, jouit de la fierté nationale et demeure attaché à l’unité nationale”.

Interrogé sur le remaniement ministériel, le Président Tebboune dira que “la date et l’ampleur de ce remaniement seront connus au moment opportun”, soutenant que le “plus important est de traduire nos engagements sur le terrain et d’avoir un gouvernement à la hauteur des aspirations du peuple”.

Le choix des ministres “n’obéit pas à l’allégeance, mais au critère de la compétence, celle-ci nécessitant toutefois l’expérience et l’efficacité”, a ajouté le Président Tebboune.

Et d’assurer, à l’occasion, que l’Etat punira tous ceux qui favorisent la prolifération de la bureaucratie au sein de l’administration pour en entraver le fonctionnement.

Abordant l’initiative de rassemblement, le Président de la République a affirmé que celle-ci sera traduite sous forme de projet de loi présenté au parlement et concernera les Algériens fourvoyés qui ont fini par réaliser que leur avenir était assuré dans leur pays et non pas avec certaines parties étrangères.

Elle touchera aussi ceux qui “ont préféré s’éloigner pour avoir été maltraités”, a-t-il expliqué, affirmant que les tentatives de certaines parties hostiles à l’Algérie “seront vouées à l’échec face à ce peuple vaillant et résistant”.

Le Président Tebboune a affirmé, par ailleurs, qu’il n’y avait pas de détenus d’opinion en Algérie, ajoutant que la liberté d’expression est garantie dans le pays, à condition qu’elle s’exerce dans un cadre civilisé.

Sur la question de l’enseignement de la langue anglaise dans le cycle primaire, le Chef de l’Etat a assuré que cette décision serait appliquée dès la prochaine rentrée scolaire, afin de permettre au pays de “s’imposer à l’international”.

Au volet énergie et exploration pétrolière, le Président Tebboune a salué l’esprit patriotique et la volonté des travailleurs de la Sonatrach, qui ont permis à l’Algérie de restituer ses capacités énergétiques, annonçant, par la même occasion, d’autres découvertes majeures à venir.

Quant au secteur de l’agriculture, le Président Tebboune dira que celui-ci “connait actuellement une restructuration et une amélioration”, estimant que l’Algérie était en mesure de réaliser l’autosuffisance dans certaines matières telles que le blé dur et l’orge, des produits qualifiés d'”arme fatale”.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email