Tebboune annonce qu'il effectuera une visite en Russie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Tebboune annonce qu’il effectuera une visite en Russie

Tebboune annonce qu’il effectuera une visite en Russie

Le président de la république Abdelmadjid Tebboune a assuré qu’il effectuerait une visite en Russie à l’invitation de son homologue russe Vladimir Poutine, estimant que « c’est la moindre des choses », mettant ainsi fin aux rumeurs selon lesquelles il aurait annulé cette visite en raison du conflit en Ukraine.

« La Russie est un pays ami mais un pays ami pas contre les autres. Les Etats-Unis est un pays ami tout comme la Chine, l’Inde et l’Union européenne », a affirmé le président Tebboune lors de la traditionnelle rencontre avec la presse diffusée jeudi soir 22 décembre.

« On ne peut pas être ami que lorsque je n’irai pas chez un autre sinon cela devient de l’inimité » s’est interrogé le chef de l’Etat, soulignant qu’il se rendrait à Moscou parce que les relations entre les deux pays remontent à plus de 60 ans.

Le président Tebboune n’a pas précisé de date de cette visite qui était attendue avant la fin 2022 tel qu’annoncé par le chef de la diplomatie Ramtane Lamamra.

Tebboune a aussi fait savoir qu’il se rendrait en Chine comme il a annonce la visite en Algérie du prince héritier saoudien, Mohamed Bin Salmane dont le pays entretient avec l’Algérie d' »excellentes relations ».

Evoquant la récente visite du Roi Abdallah II de Jordanie, le Président Tebboune a nié l’existence d’une médiation conduite par le souverain hachemite avec un quelconque Etat, en référence au Maroc. » Le temps de la médiation est révolu », a dit le chef de l’Etat.

S’agissant du dossier libyen, le Président de la République a soutenu que l’Algérie était convaincue que les élections sont la seule solution pour ce dossier. Quant à la question tunisienne, le Président Tebboune a insisté sur la non-ingérence dans les affaires internes de la Tunisie, qui « sortira inéluctablement de ses problèmes ».

Pour ce qui est de la cause palestinienne, M. Tebboune a exprimé son souhait de voir tous les pays arabes épris de paix œuvrer en 2023 avec l’Algérie, dans le cadre de l’Assemblée générale de l’ONU, pour permettre à la Palestine de « devenir un Etat à part entière au sein des Nations unies ».

Par ailleurs, le président de la République a insisté sur l’engagement sincère de l’Algérie en faveur de la réunification des rangs arabes, estimant que le Sommet arabe représente un véritable début de la réforme de la Ligue arabe.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email