-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tassili Airlines met le cap sur l’Afrique

Tassili Airlines met le cap sur l’Afrique

La compagnie aérienne Tassili Airlines (TAL) envisage de se déployer à travers le continent africain, tout en investissant d’autres créneaux offrant de nouvelles prestations à ses passagers, selon son PDG, Belkacem Harchaoui.

“Notre objectif est de faire de Tassili Airlines une compagnie régionale en investissant le marché africain. Nous œuvrons dans ce sens”, avance M. Harchaoui, rappelant le projet d’inauguration, au courant du 1er trimestre 2017, d’un vol Alger-Tindouf-Nouakchott.

Ce projet s’inscrit dans le sillage des orientations des pouvoirs publics de promouvoir le produit national et d’encourager les exportations vers l’Afrique qui offre des opportunités certaines, explique-t-il tout en notant qu’il s’agit aussi de continuer à investir l’Europe et “là où la demande s’exprime”.

Dans la perspective de la pénétration du marché africain, poursuit le PDG, TAL a procédé, fin novembre 2016, à la signature d’un protocole d’accord avec Logitrans (Groupe SNTR), portant sur le fret de marchandises par avion cargo : Une spécialisation que la compagnie s’attelle à développer pour accompagner son déploiement continental.

M. Harchaoui a, en outre, insisté sur la volonté de la compagnie d’avoir une “plus grande visibilité” et d’offrir une “autre alternative” pour les passagers, avant de noter que TAL se distingue également par le volet de la formation auquel elle consacre un budget “assez conséquent” au bénéfice de l’ensemble du personnel navigant et au sol.

“Nous faisons du volet de la formation un cheval de bataille pour pouvoir nous hisser au niveau d’une compagnie de dimension internationale”, assure-t-il.

Questionné sur la flotte dont dispose ce transporteur public aérien, il observe que les douze (12) appareils sont arrivés “à saturation”, d’où l’intérêt de renforcer cette flotte pour investir d’autres lignes tant dans le transport pétrolier, domestique qu’étranger, rappelant l’appel d’offres lancé récemment pour l’acquisition de 4 modules de 155 places et d’un (1) module de 70 places.

Un autre appel d’offres a été également lancé pour l’affrètement de 2 avions destinés au transport sanitaire du personnel pétrolier et les populations des régions Hassi-Messaoud et d’Adrar. Outre l’acquisition de nouveaux appareils, la compagnie compte poursuivre sa politique des “tarifs concurrentiels” à travers la réduction des coûts des différents composants.

Concernant les inaugurations effectuées ces derniers mois sur les lignes domestiques et à l’international, le P-dg de TAL fait valoir qu’elles obéissent à “une stratégie bien définie” liée au développement de la compagnie et en rapport avec les besoins de la compagnie-mère, Sonatrach.

“La première priorité” de TAL demeure le transport des travailleurs dans les bases de vie du sud, tient-il à préciser. Le second volet est celui liant TAL aux partenaires de Sonatrach, citant l’inauguration, en 2016, des lignes Alger-Oran-Krechba (Ghardaïa) et Alger-Constantine-Krechba, sachant que Krechba abrite le centre d’exploitation de gaz en partenariat avec In Salah Gaz.

En somme, affirme M. Harchaoui, “en tant que filiale du groupe Sonatrach, une société citoyenne, notre compagnie ne peut que s’inscrire dans cette démarche, et notre citoyenneté nous l’exprimons à travers la bonne prise en charge des voyageurs”.

Plus encore, “nous la menons également sur le plan environnemental”, citant, notamment, la mise en place, au cours de l’année 2017, d’une “politique carburant” visant la réduction de consommation de kérosène et des émissions de CO2.

Pour diversifier ses prestations, la compagnie prévoit, à travers sa filiale, de concrétiser un partenariat avec une entreprise nationale pour le lavage des isolateurs des lignes à haute tension localisées dans le nord du pays. Il s’agit d’un projet au profit du groupe Sonelgaz, en partenariat avec un consortium franco-portugais permettant ainsi d’éviter les fréquentes coupures d’électricité durant la saison estivale.

Rappelant que Tassili Airlines a bénéficié, en mai 2016, de la certification Operational safety audit (IOSA), un label de qualité sur la sécurité des aéronefs, M. Harchaoui s’est félicité de cette confiance renouvelée, estimant “très important” que la certification eut été obtenue pour la 3éme fois consécutive.

“Le label obtenu au bout d’une semaine d’audit mené par des experts étrangers permet de hisser Tassili Airlines au niveau des compagnies au standard international. Ce processus biennal nous oblige à maintenir le niveau et le rythme pour être au diapason des nouveaux critères d’éligibilité”, promet-il.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email