Tarina Patel au JI : « Fière de représenter l’Afrique au Mostra de Venise » – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Culture

Tarina Patel au JI : « Fière de représenter l’Afrique au Mostra de Venise »

Tarina Patel au JI : « Fière de représenter l’Afrique au Mostra de Venise »
Trina Patel

L’actrice et productrice sud-africaine Tarina Patel, se dit fière de représenter l’Afrique à la 80e édition du festival de cinéma de Venise en Italie, un rendez-vous planétaire qui réunit le gotha mondial du grand écran et sert, à l’occasion, pour la promotion des grands couturiers habilleurs des stars.

« Je suis fière et contente de représenter le continent africain à cette édition qui est l’une des plus importantes et qui se décline sous l’angle de la lutte des femmes pour leur autonomie et leur épanouissement », a déclaré au Jeune Indépendant, cette star du cinéma d’Afrique en Sud.

« Je suis honorée de faire partie d’un panel d’éminents cinéastes et dirigeants de l’industrie mondiale, en plus de m’exprimer en présence de certains de mes acteurs emblématiques préférés tels que Sofiane Lauren, Isabelle Huppert, Jeremy Piven et Rossy de Palma », a-t-elle dit.

Sa présence au festival lui a permis de rencontrer l’icône du cinéma italien, Sofia Lauren, âgé de 89 ans, avec laquelle elle a échangé quelques mots. « J’étais fan de Sofia Lauren dès mon enfance. Elle est une légende de par sa beauté, sa dimension artistique et ses prestations devant les caméras tout au long de sa riche carrière », a indiqué Mme Patel avec beaucoup d’émotions ajoutant que Sofia Lauren a été une inspiration et un modèle pour elle.

Patel sur le tapis rouge du Mostra

Patel participe à ce 80e Mostra en tant que conférencière invitée pour l’association Better World Fund (BWF), une organisation à but non lucratif faisant la promotion de l’engagement des femmes pour l’autonomie à travers l’art cinématographique. L’association récompense ainsi des personnalités du cinéma engagées dans des causes sociales et environnementales. Pour chaque évènement, BWF soutient financièrement un (ou plusieurs) projet humanitaire mené par une (ou plusieurs) organisation à but non lucratif.

En tête de ces actions, le film «Priscilla » de Sofia Coppola qui a été projeté lundi dernier en première mondiale du Festival. « C’est un film émouvant, une histoire d’émancipation et de courage d’une femme qui a affronté la réalité et le mythe dans le monde d’une star planétaire », a fait observer Mme Patel.

Le film, le huitième de la fille du géant du cinéma, Francis Ford Coppola raconte, avec un regard féminin, l’histoire d’une union controversée entre le roi du rock Elvis Presley et son épouse Priscilla Beaulieu (qui est également coproductrice du film).

Adapté du livre «Elvis et moi», publié en 1985 le film a reçu une standing-ovation après sa projection en avant-première prestigieux Théâtre Lido de Venise. Ce long métrage qui sortira dans les salles obscures le 27 octobre prochain pourrait permettre à la réalisatrice Sofia Coppola de remporter une deuxième Lion d’or de sa carrière après celui décroché en 2010 pour « Somewhere ».

De Venise, Patel, également ancien top-modèle devrait se rendre à Londres pendant quelques jours, puis retourner en Afrique du Sud, où elle entamera une nouvelle série pour le compte de Netflix dont le tournage aura lieu à Durban.
Elle compte à son actif des dizaines de films et de séries télévisées dont la version sud-africaine de Desparate Housewives.

En tant que mannequin, Patel a fait la couverture de prestigieux magazines, notamment Elle, Dossier, FHM, Glamour et Cosmopolitan.

La 80e Mostra de Venise qui se tient du 30 août au 9 septembre 2023 ne regroupe pas seulement les artistes, réalisateurs ou autres producteurs et techniciens mais également des influenceuses et influenceurs faisant la promotion des films et les grandes marques.

Cette édition s’est déroulée alors qu’un vaste mouvement de grève des acteurs et des scénaristes été lancée à Hollywood qui impacte déjà de nombreux films et quantité de séries.

Pour la première fois depuis 1960, acteurs et scénaristes américains s’allient pour une grève qui a  paralyséa la production de films et séries. Les premières conséquences de cette grève, dont la dernière édition avait été menée par celui qui est ensuite devenu le 40e président américain, Ronald Reagan, alors à la tête de la SAG, se font sentir.

Après l’interruption de plusieurs « late-night shows », plusieurs grosses productions annoncent déjà des retards.
Le 2 mai 2023, les deux principaux syndicats de scénaristes, la Writers Guild of America (WGA) East, de la côte Est, et la WGA West, annoncent se mettre à l’arrêt. Dès le 14 juillet, ils sont rejoints par la Screen Actors Guild – American Federation of Television and Radio Artists (SAG-AFTRA), syndicat qui regroupe 160 000 acteurs et professionnels du monde de l’audiovisuel (animateurs, chanteurs, journalistes…).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email